19/02/2019 22:17
Jusqu’à la fin de janvier 2019, 13 ministères et secteurs ont été connectés au guichet unique national pour réaliser 173 formalités administratives pour traiter près de 1,9 million de dossiers de 27.000 entreprises.

>>Le Département général des douanes appelé à poursuivre ses efforts
>>Le Vietnam bientôt raccordé au guichet unique de l’ASEAN
>>Plan d'action pour la promotion du mécanisme du guichet unique de l'ASEAN
 

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê lors de la réunion du Comité 1899 organisée le 19 février à Hanoï. Photo: CTV/CVN


C’est ce qu’a annoncé le Comité national de pilotage du mécanisme du guichet unique national, du mécanisme du guichet unique de l’ASEAN et la facilitation du commerce (Comité 1899) lors de sa réunion organisée mardi 19 février à Hanoï sous l’égide du vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê.
 

Selon une enquête réalisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI),  l'Agence américaine pour le développement international (USAID) et le Département général des Douanes, le guichet unique national permet de réduire 61% le temps de traitement des formalités, 51% le temps consacré à la préparation des dossiers, et 40% des frais de préparation des dossiers mais d’augmenter de 32% l’efficacité de la gestion des entreprises.
 

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê, également président du Comité 1899, a demandé d’améliorer la conception et le fonctionnement du système du guichet unique national afin d'intensifier la conformité et de limiter les erreurs survenant dans le processus administratif.
 

Il a également demandé de réduire le nombre de marchandises qui doivent être contrôlées avant dédouanement et de renforcer la lutte contre la contrebande et la fraude commerciale.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Quang Ninh: Câm Pha donne la priorité au secteur touristique Câm Pha, entourée par les deux villes de Ha Long et Vân Dôn dans la province Quang Ninh (Nord), connaît une forte croissance économique. Pour mieux exploiter ses potentiels dans le secteur de "l’industrie sans fumée", la ville a proposé des mesures pour améliorer des qualités des services.