27/04/2018 01:24
La 8e réunion des hauts officiels de l’accord d’entraide judiciaire en matière pénale entre les pays de l’ASEAN a été inaugurée jeudi matin 26 avril à Hanoï.
Il s’agit de la 2e fois que le ministère vietnamien de la police organise cette réunion et de la première fois que cette réunion est tenue après la création de la communauté de l’ASEAN (31 décembre 2015). Y sont présents les délégations de gouvernements des dix pays de l’ASEAN, les représentants du Secrétariat de l’ASEAN et de l’accord.

Les participants à la 8e réunion des hauts officiels de l’accord d’entraide judiciaire en matière pénale entre les pays de l’ASEAN. Photo: VNA/CVN

Dans son discours d’ouverture, le général Lê Quy Vuong, vice-ministre de la Sécurité publique, chef du Comité d’organisation de la réunion, a hautement apprécié les résultats obtenus dans la mise en œuvre de l’accord et plus généralement dans les activités de l’entraide juridique en matière pénale entre les pays de l’ASEAN ces derniers temps, notamment dans la conjoncture où les pays aséaniens s’efforcent de consolider et d’édifier la communauté de l’ASEAN.

Le général Lê Quy Vuong a espéré que les participants partagent les informations sur la mise en œuvre de l’accord et indiquent les difficultés et défis dans son exécution afin de définir les solutions efficaces.

En deux  jours, les participants écoutent les rapports des 10 pays de l’ASEAN sur la mise en exécution de l’accord depuis la 7e réunion des hauts officiels de l’accord d’entraide judiciaire en matière pénale (en 2014), discutent de l’amélioration du rôle des organes centraux et de la coopération dans la mis en œuvre de l’accord entre les pays membres de l’ASEAN…

Les participants débattront également de la reconnaissance de l’accord d’entraide judiciaire en matière pénale en tant que document officiel de l’ASEAN, examineront la demande d’adhérer à l’accord du Kazakhstan, le temps et le lieu d’organisation de la 9e réunion.

L’organisation par le ministère vietnamien de la Police contribue à améliorer la qualité de l’exécution de l’accord, affirmer la bonne volonté du Vietnam dans la coopération avec les pays aséaniens dans l’assistance judiciaire en matière pénale, intensifier l’efficacité du travail de prévention et de lutte contre la criminalité, et assurer la sécurité dans la région.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones