03/07/2018 08:48
"Nous avons appris des choses sur nous-mêmes": Ana et Maja Markovic, la trentaine, font partie des jumeaux réunis ce week-end à Novi Sad, dans le Nord de la Serbie, pour une journée à ambition scientifique.
>>Les jumeaux fortement touchés par la mortalité infantile en Afrique
>>Quatre opérations successives pour séparer des siamoises soudanaises à Londres


Des jumeaux réunis à Novi Sad, dans le Nord de la Serbie, le 30 juin.
Photo: AFP/VNA/CVN

L’université de Novi Sad, dans le Nord du pays, mène une étude auprès de 530 jumeaux majeurs, pour déterminer les facteurs génétiques, d’un côté, et sociaux de l’autre, sur leurs capacités cognitives.

La Serbie, 7,1 millions d'habitants, compte plus de 1.000 jumeaux, selon les registres officiels de la population.

Le travail de l'université de Novi Sad "a démontré que l’intelligence est en grande mesure déterminée par certains facteurs génétiques, héréditaires donc, alors que le succès à l’école est en grande partie déterminé, non seulement par des facteurs génétiques, mais aussi par des facteurs de l’entourage partagé", explique la psychologue Snezana Smederevac, coordinatrice de l'étude.

"Il ne suffit pas d’avoir un niveau élevé d’intelligence: si vous n’avez pas un entourage pour correctement stimuler cette intelligence, elle ne vous aidera pas beaucoup dans la vie", a-t-elle dit.

À partir de septembre, l'étude se penchera sur les jumeaux enfants.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Chine: promouvoir le tourisme vietnamien à Taïwan Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam, un programme de promotion du tourisme du Vietnam dans les villes de Kaohsiung et de Taipei de Taïwan (Chine) aura lieu du 24 au 27 juillet.