02/07/2020 23:19
La Thaïlande a rouvert mercredi 1er juillet ses écoles, tandis que l’Indonésie et les Philippines ont enregistré de nouveaux cas du coronavirus.
>>La Thaïlande approuve deux paquets de relance du tourisme intérieur
>>La Thaïlande annule l’interdiction des vols internationaux

Réouverture des écoles et bars, et des frontières pour certains voyageurs.
Photo : www.rtbf.be/CVN

Dans le contexte où la Thaïlande n’a plus rapporté de cas de contamination domestique depuis 37 jours consécutifs, ce pays a autorisé à rouvrir ses écoles depuis mercredi 1er juillet.

Les élèves doivent porter des masques faciaux et subir une vérification de la température corporelle ainsi que prendre d’autres mesures de prévention de l’épidémie quand ils retournent à l’école.

En Indonésie, le ministère de la Santé a confirmé mercredi 1er juillet 1.385 cas supplémentaires, portant le nombre total de cas à 57.770 cas.

L'Indonésie enregistre également le plus grand nombre de décès (2.934) en Asie de l'Est, sans parler de la Chine où la pandémie a éclaté.

Donc, le gouverneur de Jakarta, Anies Baswedan, a décidé de prolonger pour la 5e fois les restrictions de déplacement des personnes dans le cadre de la période d’adaptation à la nouvelle normalité liée au COVID-19 jusqu’au 15 juillet.

La supervision des activités des marchés traditionnels et du secteur ferroviaire s’accélère, a-t-il affirmé, lors d’une visioconférence de presse, après une réunion avec la taskforce du gouvernement indonésien pour la gestion du COVID-19.

Il a souligné la nécessité d’obliger les populations à porter des masques de protection, laver les mains, maintenir une distance physique.

En raison du COVID-19, les arrivées de touristes étrangers en Indonésie en mai ont chuté de près de 90% en un an pour atteindre environ 163.650, ont révélé mercredi 1er juillet les données de l'Agence centrale des statistiques de l’Indonésie (BPS).

Mercredi 1er juillet, le ministère philippin de la Santé a signalé 999 nouveaux cas de COVID-19, portant ainsi le nombre des cas d'infection à 38.511 personnes dont 1.270 morts.

Le président philippin Rodrigo Duterte a ordonné de maintenir les restrictions partielles à Manille jusqu’au 15 juillet, en vue de contrôler la propagation du virus dans l’effort de minimiser les pertes économiques.

Le même jour, l’ambassade du Japon à Manille a annoncé la prolongation de ses prêts de 50 milliards de yens (464 millions d'USD) pour aider les Philippines à régler cette crise sanitaire mondiale.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.