06/03/2021 20:04
Après plus d'un an de mise en œuvre, le projet de traitement de la dioxine à l'aéroport de Biên Hoà (province méridionale de Dông Nai), doté d'un budget total de plus de 390 millions d'USD, a obtenu de grands résultats.
>>Dioxine : poursuite de la coopération vietnamo-américaine
>>Vietnam et États-Unis coopèrent dans le règlement des conséquences de la guerre

Le Vietnam et les États-Unis coopèrent dans le traitement de la dioxine à l'aéroport de Biên Hoà, province de Dông Nai (Sud).
Photo : CTV/CVN

Concrètement, au cours de l'année écoulée, le projet a permis le soulèvement de près de 1.200 m3 de sédiments contaminés à la dioxine dépassant les normes autorisées et la restauration de toute la surface du lac de la Porte 2 de plus de 5.300 m2, qui répond désormais aux normes vietnamiennes en matière de seuil de dioxine, garantissant la sécurité pour l’homme et l'environnement.

Le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh, vice-ministre de la Défense, a déclaré qu'au cours de la dernière année, grâce aux efforts des agences fonctionnelles du Vietnam et de l'Agence américaine pour le développement international (USAID), le traitement de la dioxine à l'aéroport de Biên Hoà a obtenu des résultats très positifs, permettant au Vietnam et aux États-Unis de s'associer pour nettoyer plus de 500.000 m3 de sols et de sédiments contaminés par la dioxine à l'aéroport.

L'USAID se concentrera cette année sur le traitement de la dioxine dans d’autres zones de l'aéroport de Biên Hoà, en particulier dans la zone de la Porte 2 et la zone ouest de l'aéroport.

Selon Daniel J. Kritenbrink, ambassadeur des États-Unis au Vietnam, le projet de traitement de la dioxine de l'aéroport de Biên Hoà s'inscrit dans la continuité du succès du projet de coopération américano-vietnamien dans le traitement de la dioxine à l'aéroport de Dà Nang, marquant une étape importante afin de concrétiser le contenu de la déclaration conjointe des hauts dirigeants du Vietnam et des États-Unis.

Selon le ministère de la Défense, afin de surmonter des conséquences des produits chimiques toxiques laissés par  la guerre, outre le traitement de la dioxine à l'aéroport de Biên Hoà mis en œuvre depuis 2019, l'USAID et le Centre national d'action pour le traitement des conséquences des substances chimiques toxiques et l'environnement ont examiné et investit dans un projet de soutien aux personnes handicapées dans huit provinces prioritaires que sont Quang Binh, Binh Dinh, Thua Thiên-Huê, Tây Ninh, Dông Nai, Quang Tri, Kon Tum et Binh Phuoc.

Le projet dispose de 65 millions d'USD d'aide non remboursable du gouvernement américain et de 75 milliards de dôngs (3,22 millions d'USD) de fonds de contrepartie vietnamien. 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.