06/10/2021 00:40
Le gouvernement se penche sur la restructuration du secteur agricole et l’amélioration des relations entre les différentes régions afin de relancer efficacement l’économie post-COVID-19.
>>Australie - Vietnam : opportunités de coopération dans l'agriculture high-tech
>>Le MARD approuve un projet d’aquaculture durable dans le delta du Mékong

Crevettes au service de la transformation pour l'export. 
Photo : Truong Giang/CVN

Lors de la visioconférence ayant pour thème "Le panorama de l’économie du Vietnam et celui du delta du Mékong : Prévisions de l’économie pour le quatrième trimestre et perspectives pour 2022", organisée récemment, des dirigeants, agronomes et économiques ont discuté des impacts de la pandémie de COVID-19 sur l’agriculture vietnamienne. Ils ont proposé au gouvernement des mesures pour relancer le secteur.

Selon Lê Minh Hoan, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, si la pandémie de COVID-19 a causé de grandes pertes pour l’agriculture, le secteur fait face à des défis structurels qu’il faut aujourd’hui relever pour développer l’économie agro-alimentaire.  Pour le ministre, les problèmes de débouchés ainsi que les chutes des prix étaient déjà d’actualité avant la pandémie.

À supposer que la campagne de vaccination s’accélère, et que les activités agricoles reviennent à la normale, cette situation persistera-t-elle ? "Il nous faut regarder plus loin, et avoir de nouvelles approches pour identifier les problématiques agricoles internes du Vietnam en général et celles du delta du Mékong plus particulièrement", a-t-il lancé.

Lors de la visioconférence, les questions de la reconstitution d’un espace de développement économique et la connexion inter-régionale ont été abordées par les gestionnaires et les experts. "Si l’on ne recense que le nombre d’hectares de rizières ou de produits aquatiques ou bien le nombre de  maraîchers, il ne s’agit alors que du rendement ou de la productivité ou du volume d’une certaine espèce. Cela ne dit rien sur  l’économie qui en résulte puisque la commercialisation et la question des débouchés ne sont pas traités dans ces indicateurs", a déclaré le ministre.

De meilleures connexions inter-régionales

L’agriculture verte est ciblée par le gouvernement vietnamien. 
Photo : Nam Suong/VNA/CVN

Un responsable du secteur agricole a déclaré qu’un produit fini est le produit d’une réalité complexe faite de multiples connexions et acteurs. Si un seul enchaînement se rompt, les autres phases et les autres enchaînements seront brisés et réduits à néant. Avant de parler de rupture de chaînes au niveau international, il vaut mieux d’abord la détecter au niveau national. Pour autant, il faut réfléchir quand même au niveau de développement régional puisque c’est la même chaîne de valeurs mais qui se poursuit à un niveau plus large.

Lê Minh Hoan a déclaré qu’afin de créer un espace de développement économique, au lieu de penser "l'État contrôle, les entreprises s'y conforment", les deux parties devraient s'asseoir ensemble pour créer un secteur productif convenant à tous. Si une partie contrôle et que l’autre s’y conforme seulement, les résultats seront distendus et ce n’est pas  souhaitable. De plus, le lien entre les entreprises et les producteurs agricoles doit être plus fort et non saisonnier. Si cette problématique n'est pas résolue, cela conduira in fine à un problème de confiance sur le marché.

À l’heure actuelle, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural élabore une stratégie pour une agriculture et un développement rural durables à l'horizon 2030 sous la direction du Premier ministre. Et, "croissance verte", "économie verte", "consommation verte"... sont des expressions fréquemment évoquées dans les entretiens, les conférences ou dans la planification agricole à venir. Le terme "vert" dans le développement, selon M. Hoan, est incontournable pour restructurer pleinement le secteur agricole vietnamien.

Quant au delta du Mékong, le ministère recommande de se focaliser sur le développement de l’économie rurale, car cette dernière crée beaucoup d’emplois pour cette région. Pour ce faire, il est nécessaire d’élaborer et d’activer de nouveaux modèles ruraux, en parallèle avec la construction et le perfectionnement d’infrastructures ainsi que des conditions favorables pour les investisseurs.

Truong Giang/CVN
 





 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
25 ans de coopération entre le Vietnam et Wallonie-Bruxelles : Amitié, Solidarité et progrès

Le Vietnam remporte trois prix aux World MICE Awards Le Vietnam a remporté trois prix lors des 2es World MICE Awards, l’initiative mondiale visant à reconnaître, récompenser et célébrer l’excellence dans le secteur du MICE (réunions, incentives, conférences et expositions).