10/06/2020 23:43
La réunion spéciale en ligne des ministres de l'ASEAN chargés du bien-être social et du développement pour atténuer l'impact de l'épidémie de COVID-19 sur les groupes vulnérables a eu lieu le 10 juin, avec la participation des dix ministres des pays membres et du secrétaire général de l’ASEAN.
>>Visioconférence du groupe des femmes de l’ASEAN pour la paix
>>Le Vietnam renforce la coopération de l’ASEAN au développement durable
>>ASEAN : le renforcement de la coopération économique au menu des ministres à Hanoï

Le ministre vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung, s'exprime lors de l’événement, le 10 juin à Hanoï.
Photo : Thành Dat/VNA/CVN

S'exprimant lors de l’événement, le ministre vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung, a hautement apprécié les efforts déployés par le Laos et le Secrétariat de l’ASEAN pour organiser la réunion.

Selon M. Dung, la pandémie de COVID-19 a touché toutes les personnes, dont les travailleurs, les démunis qui sont les plus vulnérables. Afin de les soutenir, le gouvernement du Vietnam a lancé une grande somme d’assistance de plus de 62.000 milliards de dongs (environ 2,7 milliards d’USD), en faveur d’environ 20 millions de personnes.

Il a également déclaré que les instabilités économiques à long terme feraient augmenter les instabilités sociales. Par conséquent, les pays membres de l’ASEAN doivent poursuivre leurs efforts, renforcer la coopération pour réaliser la Déclaration commune de la réunion ainsi que promouvoir la sécurité sociale, faire face aux crises, aux catastrophes et aux épidémies pour s'assurer que les personnes les plus vulnérables ne sont pas laissés en arrière.

Lors de la réunion, les ministres aséaniens ont également partagé les politiques et programmes liés à la sécurité sociale et au bien-être ainsi que le soutien national aux habitants, en particulier aux groupes vulnérables touchés par l’épidémie de COVID-19. Les pays ont donné des recommandations pour promouvoir la sécurité sociale et le bien-être dans la région.

La réunion a également discuté et convenu de l'adoption de la Déclaration commune sur l'atténuation de l'impact de l'épidémie de COVID-19 sur les groupes vulnérables de l'ASEAN. La déclaration commune met l'accent sur la garantie de la sécurité sociale et le renforcement de la résilience des groupes vulnérables pendant et après la pandémie de COVID-19.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.