01/04/2020 23:50
Le Comité de pilotage national de la prévention et de la lutte contre le COVID-19 s'est réuni 1er avril sous l’égide de son chef, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam.
>>Pour encourager toutes les forces dans la lutte contre le coronavirus
>>Le chef du gouvernement déclare le COVID-19 épidémie nationale
>>Coronavirus : le PM décrète le confinement au Vietnam

Réunion du Comité de pilotage national de la prévention et de la lutte contre le COVID-19, le 1er avril, sous l’égide de son chef, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam.
Photo : VNA/CVN

Les membres du Comité de pilotage nationale ont estimé que le nombre de cas au Vietnam augmentait lentement grâce aux solutions précoces, proactives, opportunes et efficaces.

Au 1er avril 2020, le Vietnam a dépisté 212 cas de contamination, dont 63 ont été guéris. Aucun décès n’est signalé au pays.  C’est un grand effort du secteur de la santé.

Selon les membres du comité, dès le début de l’apparition du coronavirus, le Vietnam a immédiatement appliqué des mesures, même supérieures aux recommandations de l'Organisation mondiale de la santé. Le Vietnam a été le premier pays au monde à appliquer des déclarations médicales depuis le 8 février pour les Chinois et le 7 mars pour toutes les personnes venus de l’étranger. Le Vietnam est également l'un des rares pays à appliquer la suspension de l'exemption de visa et la limite de l'entrée. En particulier, le Vietnam a instauré un confinement concentré pour les personnes qui sont entrées depuis ou ont transité par les zones épidémiques et pour toutes celles qui sont entrées au Vietnam à partir du 21 mars.

Par conséquent, avant le 21 mars, des centaines de milliers de personnes sont entrées au Vietnam. Face à cette situation, le pays a mis en place les mécanismes de détection et de localisation des personnes infectées et celles à risque d'infection.

Actuellement, le pays a deux foyers épidémiques : Buddha Bar à Hô Chi Minh-Ville et l'hôpital Bach Mai à Hanoï.

"Si nous suivons correctement et strictement la direction du Bureau Politique, du Secrétariat du Parti, du gouvernement, du Premier ministre et du Comité de pilotage national de la prévention et de la lutte contre le COVID-19, nous contrôlerons bien l'épidémie et empêcherons sa propagation dans la communauté", a affirmé Vu Duc Dam.

À présent, les hôpitaux de Hanoi sont désormais bien équipés pour traiter 1 000 personnes atteintes du COVID-19. La capacité de test de Hanoï peut atteindre environ 1.800 échantillons par jour. La ville a planifié les plans de traitement en cas d'augmentation soudaine du nombre de personnes infectées.
 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Le Vietnam figure parmi les pays les plus sympathiques au monde InterNations, réseau mondial pour les personnes résidant à l'étranger, vient de sélectionner les pays les plus sympathiques au monde, dont le Vietnam.