26/02/2021 23:15
Vendredi 26 février, le gouvernement a publié la Résolution N°21/NQ-CP sur l'achat et l'utilisation de vaccins anti-COVID-19.

>>Le Vietnam s'emploie à garantir l'égalité d'accès aux vaccins anti-COVID-19
>>COVID-19 : la 2e phase d'essais du vaccin Nano Covax sur l'humain prévue dans une semaine
 

Le premier lot de vaccins COVID-19 d'AstraZeneca est arrivé au Vietnam.
Photo: VNA/CVN


Selon la Résolution N°21/NQ-CP sur l'achat et l'utilisation de vaccins anti-COVID-19, le gouvernement a confié au ministère de la Santé de coordonner avec les ministères, organismes et localités concernés pour acheter ; importer ; recevoir des assistances, gérer et utiliser des vaccins anti-COVID-19 en 2021 pour les personnes de 18 ans et plus. La quantité est d'environ 150 millions de doses. En se basant sur la situation pandémique, le ministre de la Santé décide le volume de vaccins à acheter et à importer pour chaque période.

Onze groupes de personnes seront prioritaires dans la campagne de vaccination: personnel médical ; personnes impliquées dans la prévention et le contrôle de l'épidémie (Comités de direction national de la prévention et du contrôle du COVID-19 à tous niveaux, personnel des zones de mise en quarantaine, reporters...) ; personnel diplomatique, douaniers, agents d'immigration ; forces d'armée ; forces de police ; professeurs et enseignants ; personnes âgées de plus de 65 ans ; travailleurs des services essentiels: aviation, transport,  tourisme, approvisionnement en eau et en électricité… ; personnes atteintes de maladies chroniques ; personnes souhaitant travailler ou étudier à l'étranger ; personnes des zones épidémiques selon les indications épidémiologiques.


À propos du financement, les provinces montagneuses, du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre) recevront une assistance de 70% des dépenses budgétaires réelles de l'État.

Les villes et provinces, ayant un ratio régulé de 50% ou plus des recettes budgétaires, utiliseront les propres dispositions budgétaires.

Les villes et provinces, ayant un ratio régulé au-dessous de 50% des recettes partagées, bénéficieront un soutien financier de 30% du budget d'État.

Les localités, qui n'ont pas été en mesure d'équilibrer elles-mêmes les budgets restants, bénéficient d'un soutient de 50% du budget d'
État.

Outre le budget d'État, il existe également des source d’assistance des organisations et des individus dans et hors du pays, ainsi que d'autres sources de capitaux légitimes; des sources des organisations et des individus utilisant le vaccin.

La résolution entre en vigueur depuis vendredi 26 février 2021.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.