06/06/2019 19:11
Jeudi 6 juin, le Tribunal populaire de la province de Bên Tre (Sud) a ouvert le procès en première instance d'une affaire pénale contre l'accusé Nguyên Ngoc Anh (39 ans, domicilié au bourg de Binh Dai, district éponyme, province de Bên Tre) pour "avoir fait, stocké, distribué, propagé, diffusé des informations et des documents contre l'État", conformément à l'Article 117 du Code pénal.

>>Bên Tre: une personne poursuivie pour activité contre l’État
 

L'accusé Nguyên Ngoc Anh lors du procès, le 6 juin à Bên Tre (Sud).
Photo: Huynh Phuc Hâu/VNA/CVN


Le Tribunal de Bên Tre a condamné Nguyên Ngoc Anh à six ans de prison. Après avoir purgé sa peine d'emprisonnement, il sera placé en résidence surveillée pendant cinq ans.

Selon l'acte d'accusation, de mars à août 2018, le Service de l'information et de la communication de la province de Bên Tre a découvert que Nguyên Ngoc Anh avait utilisé plusieurs courriels, des réseaux sociaux pour diffuser en direct (live stream), échanger des informations et fournir des images et des documents en connexion avec 14 autres comptes de réseaux sociaux afin de diffuser et partager des contenus de propagande, d’incitation, d’organisation des manifestations, fausser les politiques judiciaires et activités diplomatiques, diviser le bloc de grande unité nationale, calomnier, inventer, provoquer une panique psychologique, s’opposer au régime socialiste et à l'État de la République socialiste du Vietnam.

De plus, Nguyên Ngoc Anh a également diffusé de nombreuses informations calomnieuses avec un contenu déformant, diffamant le gouvernement, provoquant une psychologie de suspicion et de confusion parmi la population. L’accusé a également appelé et incité les populations à manifester en juin 2018 et à l’occasion de la fête nationale, le 2 septembre 2018.

Nguyên Ngoc Anh et d'autres ont diffusé des informations auprès de plus de 2,4 millions de personnes, avec plus de 45.000 likes (j’aime) et de 133.000 commentaires. Les autorités ont saisi de nombreux documents (articles, photos, clips), preuves des actes illégaux de Nguyên Ngoc Anh.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ancien village des pêcheurs, un musée impressionnant De nombreux objets, équipements et outils servant à produire le nuoc mam (saumure de poisson) et différents vestiges sur la vie des pêcheurs ainsi que sur la culture des habitants locaux sont immortalisés à l’Ancien village des pêcheurs de la ville côtière de Phan Thiên, province de Binh Thuân (Centre).