13/06/2014 15:24
Treize nouveaux sites ont rejoint le Réseau mondial des réserves de biosphère qui compte désormais 631 sites répartis dans 119 pays, l'Albanie et la Macédoine y faisant leur entrée, a annoncé le 12 juin l'UNESCO.

"Avec ces nouvelles désignations, l'Albanie et l'ex-République yougoslave de Macédoine rejoignent le Réseau mondial des réserves de biosphère", a souligné l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) dans un communiqué.

La réserve de biosphère de Rio Platano au Honduras. Photo : ONU/CVN


Les nouvelles réserves de biosphère sont les suivantes : Ohrid-Prespa (Albanie/ex-République yougoslave de Macédoine), Valdès (Argentine), Bosque Seco (Équateur), Mont-Viso (France/Italie), Sila (Italie), Alpes de Minami (Japon), Tadami (Japon), Ak-Zhayik (Kazakhstan), Katon-Karagay (Kazakhstan), Crocker Range (Malaisie), Mont Chilbo (République populaire démocratique de Corée), Brighton et Lewes Downs (Royaume-Uni) et Bioma Pampa-Quebradas del Norte (Uruguay).

Elles ont été désignées par le Conseil international de coordination du Programme de l'UNESCO sur l'homme et la biosphère, réuni à Jönköping et dans la Réserve de biosphère du Paysage de l'est du Lac Vättern, en Suède, du 10 au 13 juin.

"Deux pays ont décidé de retirer des réserves de biosphère du Réseau mondial parce qu'elles ne répondent pas aux critères actuels requis pour faire partie du Réseau",
a relevé par ailleurs l'agence de l'ONU. "Il s'agit de l'Autriche avec les réserves de biosphère de Gossenköllesee et Gurgler Kamm, désignées en 1977 et le Royaume-Uni avec la réserve de biosphère North Norfolk Coast, désignée en 1976", a-t-elle précisé.

AFP/VNA/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.