15/03/2018 20:33
Des centaines de Vietnamiens en République tchèque ont participé, le 14 mars à Prague, à la cérémonie pour rendre hommage aux 64 soldats tombés le 14 mars 1988 sur le récif de Gac Ma dans l’archipel de Truong Sa (Spratly) il y a 30 ans afin de défendre la souveraineté nationale.
>>Commémoration de la bataille navale de Gac Ma
>>Hommage au sacrifice des soldats vietnamiens tombés à Gac Ma
>>L’enseignement de Gac Ma aide à insuffler le patriotisme aux jeunes

Cérémonie en République tchèque pour rendre hommage aux 64 soldats vietnamiens tombés le 14 mars 1988 sur le récif de Gac Ma dans l’archipel de Truong Sa.
Photo : VNA/CVN

La cérémonie a également rendu hommage aux personnes qui s’étaient sacrifiées pour défendre l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale du Vietnam.

À cette occasion, le vénérable Thich Thiên Tri, président de l’Association des bouddhistes vietnamiens en République tchèque, a présidé une cérémonie de prière pour les soldats morts pour protéger la mer et les îles du Vietnam.

Des représentants de la communauté des Vietnamiens et des amis tchèques ont exprimé leurs reconnaissances envers les soldats tombés pour défendre la souveraineté maritime et insulaire sacrée de la Patrie. Milos Kusy, président de l’Association République tchèque-Vietnam a affirmé que son Association continue et continuera de soutenir pour la lutte pour la souveraineté de la mer et des îles et du Vietnam.

Dans le cadre de la cérémonie, a eu lieu un programme artistique ayant le thème ‘’Mer et îles au sein de la communauté des Vietnamiens à l’étranger’’.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.