26/06/2019 17:40
Depuis le 6 juin, la République tchèque a de nouveau octroyé officiellement des visas de longue durée aux citoyens vietnamiens. Pour la première phase de sélection, l’ambassade du pays à Hanoï recevra directement le dossier de 200 citoyens pour un départ à partir du mois d’août.
>>Plus de 41.000 travailleurs vietnamiens envoyés à l’étranger en quatre mois
>>La productivité du travail du Vietnam a augmenté en cinq ans
>>La Malaisie recevra plus de travailleurs qualifiés du Vietnam

Une formation pour les travailleurs vietnamiens qui souhaitent partir travailler à l’étranger.  Photo : Anh Tuân/VNA/CVN

Depuis les années 1980, ce pays européen était un marché florissant pour les travailleurs et les étudiants vietnamiens. Dans le cadre de l’accord de coopération du travail entre le Vietnam et l’ex-Tchécoslovaquie, ce dernier avait accueilli plus de 37.000 travailleurs et près de 10.000 étudiants vietnamiens. Cependant, le nombre de travailleurs vietnamiens a chuté peu à peu.

En 2009, le gouvernement tchèque avait annoncé la suspension de l'octroi de visas de longue durée à des fins professionnelles et commerciales en République tchèque aux citoyens vietnamiens.

Après une décennie, les Vietnamiens ont à nouveau l’occasion de partir travailler dans ce pays européen.

Selon le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, la visite d’une délégation de haut rang du gouvernement vietnamien tenue du 16 au 18 avril en République tchèque, conduite par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, a provoqué ce changement. Lors de l’entretien entre le chef du gouvernement vietnamien et son homologue tchèque Andrej Babis, les deux parties sont tombées d’accord sur plusieurs domaines dont l’emploi, l’éducation, la culture, l’agriculture, etc.

De plus, la République tchèque prévoit la réouverture de la ligne aérienne directe entre Prague et Hanoï.

Formation d’aides-soignants vietnamiens

Les soins infirmiers sont l’un des secteurs souffrant de pénuries de main-d’œuvre en République tchèque. Photo: Duong Ngoc/VNA/CVN

"Le Vietnam est prêt à coopérer avec la République tchèque dans la formation d’aides-soignants vietnamiens pour que ces derniers puissent travailler dans leur pays. Par ailleurs, La République tchèque dispose de moyens dans la métallurgie, la fabrication de machines, l’univers pharmaceutique… Nous souhaitons négocier une coopération intégrale permettant au Vietnam de former leurs travailleurs qualifiés", a partagé le ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung.

Dans l’immédiat, les deux parties coopèrent pour former les aides-soignants et infirmiers vietnamiens et construire également un établissement de formation au Vietnam.

D’après le vice-président de la Chambre des représentants de la République tchèque et président du Parti communiste de Bohême-Moravie, Vojtech Filip, après avoir terminé la formation de la langue étrangère, l’ambassade tchèque octroiera le visa aux travailleurs vietnamiens.

Selon les prévisions, la République tchèque peut accueillir entre 3.000 et 4.000 aides-soignants vietnamiens. Ce pays nécessite un grand nombre de travailleurs. D’ici quelques années, il risque de faire face à une pénurie d’environ 200.000, voire 600.000.

Hoàng Phuong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Seize journalistes francophones à l’atelier de formation au reportage

Rendez-vous au Festival des fleurs de Dà Lat en décembre Le 8e Festival floral de Dà Lat se déroulera du 20 au 24 décembre dans les villes de Dà Lat, Bao Lôc et d’autres districts de la province de Lâm Dông, sur les hauts plateaux du Centre.