10/03/2020 16:20
La République de Corée a confirmé mardi 10 mars 131 nouveaux cas de COVID-19, leur nombre total s'élevant à 7.513.
>> La peur de l'ostracisme pour les adeptes de l'Église sud-coréenne controversée
>>COVID-19 : des pays de l’ASEAN confirment de nouveaux cas

Les patients infectés à COVID-19 ont été transféré vers un centre de traitement à Daegu, en République de Corée, le 5 mars.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

À 00h00 mardi 10 mars (15h00 la veille, GMT), le nombre total de patients infectés par le nouveau coronavirus est passé à 7.513, en hausse de 131 personnes par rapport à il y a 24 heures.

Trois autres décès ont été signalés, faisant monter le bilan des morts à 54. Le taux de mortalité en général est de 0,7%, mais il est de 6,8% chez les plus de 80 ans. Quatre-vingt-un autres patients sont sortis de quarantaine après leur guérison complète, ce qui porte leur total combiné à 247.

Les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies (KCDC) ont décidé d'actualiser leurs données une fois par jour à 10h (1h GMT) à partir de mardi 10 mars, au lieu de les annoncer deux fois par jour comme ils le faisaient auparavant.

L'infection virale a grimpé en flèche au cours des 20 derniers jours, avec 7.482 nouveaux cas signalés entre le 19 février et le 9 mars. Le pays a relevé son alerte virale au niveau le plus élevé : "rouge". Le nombre de cas d'infection à Daegu, ville située à environ 300km au Sud-Est de Séoul, ainsi que dans la province environnante du Gyeongsang du Nord, est passé respectivement à 5.663 et 1.117, soit environ 90% du total des cas signalés.

Les chiffres à Séoul et dans la province voisine du Gyeonggi étaient de 141 et 163 chacun. Daegu est devenue l'épicentre de la propagation virale en Corée du Sud, le plus grand foyer d'infection se trouvant dans cette métropole de 2,5 millions d'habitants.

La ville a été classée par le gouvernement comme "zone de gestion spéciale". Le foyer d'infection de Daegu est étroitement lié aux services religieux d'une petite secte chrétienne d'origine locale appelée Sincheonji. Ses adeptes sont connus pour s'asseoir par terre côte à côte pendant les services religieux. Depuis le 3 janvier, le pays a testé plus de 210.000 personnes, dont 184,179 se sont avérées négatives au virus tandis que 18,452 sont dans l'attente de leurs résultats.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.