02/10/2020 11:15
Aujourd'hui, grâce au contrôle de l'épidémie de COVID-19, de nombreux voyagistes à Hô Chi Minh-Ville lancent des circuits intérieurs. Le nombre de touristes, en particulier en groupe, a tendance à augmenter progressivement vers les destinations touristiques du Nord-Ouest qui sont à la saison du riz mûr.

>>COVID-19 : huit patients sont annoncés guéris
>>Coronavirus : le point sur la pandémie

Grâce au contrôle du COVID-19, des voyagistes à Hô Chi Minh-Ville lancent des circuits intérieurs.
Photo : VNA/CVN


Immédiatement après le contrôle du COVID-19, 11 groupes avec plus de 600 personnes de Hô Chi Minh-Ville sont partis pour le Nord, et Phu Quôc et Côn Dao au Sud. Les vols entre les provinces ont également repris. On s'attend à ce qu'environ 1.500 personnes continuent d'explorer les terres magnifiques et paisibles dans toutes les régions du pays en octobre.

Vu Hoàng Lâm, arrondissement No 3 de Hô Chi Minh-Ville, a partagé : "Je pense que c'est le moment  pour nous de retourner vers les destinations que nous avons choisies et où nous voulons  aller depuis longtemps."

Nguyên Minh Mân, de l’agence de voyage TST, a estimé que les programmes touristiques lancés en cette période se concentraient sur les régions saisonnières typiques, comme la région du Nord-Ouest à la saison du riz mûr ou Bao Lôc à Lâm Dông avec le climat très agréable.

En fait, la réduction des prix n'est plus un élément décisif pouvant inciter les gens de voyager. Le tourisme international n’est pas encore rouvert, le marché intérieur n'est pas vraiment stable car il existe encore le risque de résurgence de l’épidémie, cela freine le souhait de voyager de beaucoup de gens. Les entreprises de voyages seront confrontées à de nombreuses difficultés, voire perdront de l'argent si elles continuent leurs programmes de promotions et de réduction des prix.

Selon Nguyên Ngoc An, directeur général de Fiditour, la promotion de la demande ne signifie pas qu'il faille baisser les prix au maximum. Car si le profit est trop bas, il est  difficile de maintenir les activités de l'entreprise comme de tout le secteur touristique. "Nous proposons des produits conformes à la demande des gens, à des prix raisonnables, des produits nouveaux et uniques pour attirer les visiteurs, sans recourir à la réduction des prix."


À présent, Hô-Chi-Minh-Ville cible principalement les touristes nationaux dans le but de créer des produits touristiques sûrs, attractifs et appropriés à la conjoncture actuelle.

Bien que le marché du tourisme se redresse, ce qui inquiète le plus les entreprises actuellement est la baisse du pouvoir d'achat. Par conséquent, les politiques de soutien devraient se concentrer sur la stimulation de la demande des consommateurs, le renforcement de la communication sur le contrôle de l’épidémie, les mesures préventives pour soulager les touristes.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le bánh chưng gù, une spécialité des Tày dans le district de Van Bàn

Cinq Parcs nationaux du Vietnam Le Vietnam n'est pas seulement célèbre pour ses plages classées parmi les plus belles destinations insulaires du monde, son réseau de Parcs nationaux impressionne aussi fortement de nombreux visiteurs.