20/02/2021 11:42
Voilà un an que la crise sanitaire sévit. De nombreuses entreprises vietnamiennes ont dû, entièrement ou partiellement, arrêter leurs activités ou se déclarer en faillite tandis que d’autres ont réussi à tirer leur épingle du jeu en réorganisant leur production.
>>Le Vietnam parmi les quatre économies au monde à afficher une croissance
>>La santé insolente de l’économie du Vietnam malgré la crise du COVID-19
>>De belles perspectives économiques pour le Vietnam en 2021

Si la crise sanitaire n’a épargné aucune entreprise ni aucun secteur, l’extraordinaire capacité d’adaptation des sociétés nationales leur a permis de rebondir et de contribuer significativement à la croissance du pays en 2020, une année morose due à la pandémie.

La pandémie de COVID-19 a bouleversé tous les secteurs de l’économie nationale, surtout les entreprises de production et leurs chaînes d’approvi-sionnement. 
Photo : VNA/CVN

Le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI), Vu Tiên Lôc, note que 2020 a été une année difficile pour les entreprises vietnamiennes mais que la grande majorité d’entre elles ont été remarquablement réactives. “Les sociétés souhaitent que le gouvernement renforce sa coordination internationale pour endiguer l’épidémie en 2021. La stratégie de développement des entreprises dépend de l’évolution de la pandémie et des mesures gouvernementales mises en place. Il est donc essentiel de tout mettre en œuvre pour leur garantir un environnement sanitaire sûr et des conditions favorables à leur bon fonctionnement”, propose-t-il.

Pour se maintenir dans la course en 2021, les sociétés nationales doivent investir massivement dans la recherche et le développement, améliorer la qualité et la compétitivité de leurs produits, ainsi que consolider leurs chaînes d’approvisionnement.

Résilience des entreprises

En 2020, la fermeture des frontières et la perturbation des chaînes d’approvisionnement ont lourdement affecté les exportations de nombreux secteurs, dont la filière textile qui a été très secouée.

Pour contrecarrer la chute drastique de ses commandes de vestes et de chemises, le directeur général de la Compagnie de confection N°10, Thân Ðuc Viêt, a reconverti son entreprise dans la fabrication de masques de protection et de combinaisons. Adapter sa production aux besoins du marché domestique était selon lui une nécessité : "En 2020, nous avons pu ouvrir, comme nous l’avions prévu, cinq nouvelles boutiques au Vietnam. Nous avons réussi à maintenir notre chiffre d’affaires grâce au marché intérieur. En 2021, nous nous efforcerons d’augmenter de 20% à 30% nos ventes dans le pays". 
 
Pour ne pas subir trop lourdement les impacts de la crise sanitaire, les entreprises vietnamiennes ont décidé de modifier leur stratégie de développement. 
Photo : VNA/CVN

Certaines entreprises de la filière agro-alimentaire ont profité de l’épidémie pour élargir leurs activités et augmenter leurs exportations. C’est le cas du groupe Hiên Lê qui envisage de construire une nouvelle usine en 2021. "Cette année, nous allons construire une nouvelle usine dont la capacité sera sept fois supérieure à celle de notre usine actuelle. Elle devrait être mise en service en 2022. Nous allons également tenter d’attirer davantage d’investissements dans l’agriculture", informe sa Pdg Nguyên Thi Bao Hiên.

La crise de COVID-19 impose aux entreprises de nouvelles pratiques organisationnelles. La réorientation de tout ou une partie de leurs activités est indispensable pour favoriser leur redressement. La société Thiên Minh exporte des meubles vers l’UE et son carnet de commandes est complet jusqu’en avril 2021. La clé de sa réussite ? Vendre en ligne et proposer des produits originaux. Il s’agit de chaises et de tables en bois conçues pour l’extérieur qui ressemblent à du rotin ou du bambou. Ces produits sont très appréciés de la clientèle européenne car ils sont réalisés à la main, indique son directeur Trân Lam Son.

Transformation numérique inévitable

La transformation numérique est un moyen efficace pour les entreprises de se redresser durant la période post-COVID-19. La technologie aide non seulement à résoudre certains des plus grands défis et à reprendre les opérations, mais contribue aussi à soutenir la croissance à long terme. La transformation numérique n’est plus une option, mais est devenue un enjeu vital pour les entreprises. Le COVID-19 les oblige à adopter une attitude favorable pour la transformation numérique, en appliquant davantage de nouvelles technologies pour assurer la continuité et la résilience de leurs activités commerciales.

La transformation numérique est inévitable pour les entreprises vietnamiennes à l’ère du commerce électronique. Selon Ðang Hoàng Hai, chef du Département de l’e-commerce et de l’économie numérique, relevant du ministère de l’Industrie et du Commerce, le nombre d’entreprises vietnamiennes à la recherche d’une solution de transformation numérique a été multiplié par six en 2020. C’est même l’augmentation la plus rapide parmi les pays du Sud-Est asiatique.

En 2020, 72% des petites et moyennes entreprises au Vietnam se sont engagées dans la transformation numérique afin de lancer de nou-veaux produits et services sur le marché, contre 32% l’année précédente. En outre, plus de 70% des sociétés sondées ont constaté la nécessité de changer pour faire face à la concurrence, tandis que 46% ont déclaré que la motivation de cette conversion numérique était due à la demande des clients.
 
Thê Linh/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Ouverture de l'Année nationale du tourisme 2021 dans la province de Ninh Binh La cérémonie d'ouverture de l'Année nationale du tourisme – Fête de Hoa Lu 2021 sur le thème "Hoa Lu - Ancienne capitale millénaire" a eu lieu le 20 avril dans la commune de Truong Yen, district de Hoa Lu, province de Ninh Binh (Nord).