17/09/2018 11:40
Au Vietnam, la Fête de la mi-automne est surtout celle des enfants.
>>Dông Khanh présente ses gâteaux de la mi-automne
>>Gâteaux de la mi-automne: le Métropole Hanoi joue la carte de la nostalgie
>>Un grand volume de gâteaux de lune du Vietnam expédié à l'étranger

Chaque année, Trân Van Ban fabrique de 500 à 600 moules qu’il vend surtout à des pâtissiers, lesquels ne tarissent pas d’éloges sur son travail.
Photo: Zing/CVN

Pour une fête réussie, outre les friandises et les fruits, deux types de gâteaux de forme ronde ou carrée, sont indispensables: le bánh dẻo (gâteau à base de riz gluant farci) et le bánh nướng (gâteau à base de farine de blé grillé farci). Mais pour qu’ils soient ronds ou carrés, ces gâteaux, cela suppose qu’il y ait des moules prévus à cet effet.

Voilà qui tombe bien car l’artisan que nous allons rencontrer aujourd’hui est justement spécialisé dans la fabrication des moules à gâteaux. Trân Van Ban habite à Thuong Cung, un village situé dans le district de Thuong Tin, à environ 25 kilomètres au sud-ouest du centre-ville de Hanoï. Dans sa famille, il est de la troisième génération d’une lignée de fabricants de moules à gâteaux. Pour lui, la Fête de la mi-automne commence dès le mois d’avril.

"J’ai 53 ans et ça fait 35 ans que j’exerce ce métier", raconte-t-il. "Autrefois, il y avait beaucoup d’autres personnes qui l’exerçaient également dans le village. Mais vous savez, c’est un métier assez dur et pas si rentable que ça, alors aujourd’hui, nous ne sommes plus que deux. Du coup, mes moules se vendent un peu partout dans le pays. Il y a même des touristes étrangers ou des Viêt kiêu qui m’en achètent". 

Chaque année, Trân Van Ban fabrique de 500 à 600 moules, qu’il vend surtout à des pâtissiers professionnels, lesquels ne tarissent pas d’éloges sur son travail. Il est vrai que ses moules sont aussi variés que sophistiqués et qu’il permet toutes les audaces!

Les meilleurs moules sont faits en bois de plaqueminier ou en acajou du Sénégal, qui sont des bois doux et résistants, faciles à travailler.
Photo: Zing/CVN

"Grâce à mes amis, je sais qu’au village de Thuong Cung, on fabrique des moules à gâteaux de la mi-automne, explique Dinh Thi Tu, une cliente hanoienne. "Sur place, on m’a dit que c’était Trân Van Ban qui faisait les plus beaux moules. Dans le vieux quartier de Hanoï, j’avais rencontré un artisan qui faisait lui aussi de très beaux moules et qui était originaire de ce village. J’ai donc voulu m’y rendre, histoire d’en savoir un peu plus sur ce métier artisanal. Je suis très heureuse de pouvoir trouver des moules correspondant à mes attentes".

Les meilleurs moules sont faits en bois de plaqueminier ou en acajou du Sénégal, qui sont des bois doux et résistants, faciles à travailler. "Autrefois, on travaillait à la main, mais de nos jours, le travail est rendu plus facile, grâce aux machines", dit Trân Van Ban. "Mais attention, la création des motifs, elle, reste absolument manuelle. Les moules de bánh nướng ont souvent des motifs assez peu marqués, alors que ceux de bánh dẻo comportent peu de traits, mais des traits plus nets".

Avec 35 ans de métier à son actif, Trân Van Ban serait bien incapable de savoir combien de moules il a fabriqués. Ce qu’il sait en revanche, c’est qu’il contribue ainsi à la fête, et cela suffit largement à son bonheur… En voilà un, en tout cas, qui n’a pas peur de rentrer dans le moule!

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.