01/09/2020 17:48
Des millions d'enfants reprennent le chemin de l'école, masque sur le visage et consignes de précaution au programme pour éviter que les établissements scolaires ne deviennent des foyers de propagation du virus.
>>Dépistage massif à Hong Kong, rentrée masquée de la France à la Russie
>>Une rentrée scolaire hors normes pour 12,4 millions d'élèves français

Des enfants portant un masque écoutent une enseignante dans un établissement scolaire de Vincennes, à l'est de Paris, le 1er septembre. 
Photo : AFP/VNA/CVN  

En Europe, les petits Français, Belges, Russes et Ukrainiens retrouvent les salles de classe mardi 1er septembre, après leurs camarades allemands, nord-irlandais ou écossais.

Dans les écoles françaises, le port du masque est obligatoire pour les enseignants et les élèves à partir de 11 ans. En Grèce il sera exigé dès la maternelle.

En Espagne, où la rentrée s'échelonnera entre le 4 et le 15 septembre selon les régions, c'est dès six ans que les enfants devront porter le masque à l'école, et à tout moment.

En Belgique la Première ministre Sophie Wilmès a jugé "fondamental que les enfants puissent reprendre une vie scolaire normale ou aussi normale que possible", justifiant le maintien de la rentrée ce 1er septembre.

Une opinion partagée par le gouvernement britannique, pour qui les bénéfices d'un retour à l'école -cette semaine en Angleterre et au Pays de Galles- sont plus importants que les risques potentiels.

Dans certains pays, les enfants sortiront par rotations en récréation, pour éviter des cours bondées. C'est le cas de la Grèce où la rentrée prévue le 7 septembre pourrait être retardée d'une semaine.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le 2e programme de promotion du tourisme : l’accent mis sur la sécurité Une conférence co-organisée par l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV), le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et le journal en ligne VnExpress à Hanoi le 24 septembre s’est focalisée sur le thème "Stimuler la demande touristique – Expérimenter un Vietnam sûr et attrayant".