16/06/2020 14:29
Selon le Centre national de prévision hydrométéorologique, d'ici à fin 2020, il y aura environ 11-13 tempêtes et dépressions tropicales opérant dans la région de la Mer Orientale, dont environ cinq et six tempêtes affecteraient directement les régions du Centre et du Sud.
>>Catastrophes naturelles : l'UNICEF assiste les femmes et les enfants touchés
>>Pour la résilience aux catastrophes naturelles et aux incidents
>>Aide sud-coréenne à Dà Nang contre les catastrophes naturelles

Signature du programme de coopération entre des localités dans la lutte contre les catastrophes naturelles, le 15 juin à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Hông Giang/VNA/CVN

Les catastrophes naturelles de 2019 n’aient pas été aussi graves que celles de 2018, mais de nombreuses catastrophes graves et des conditions météorologiques extrêmes sont survenues dans tout le pays.

C’est ce qu’a indiqué le Comité national de pilotage de la prévention et de la lutte contre les catastrophes naturelles, lors d’une conférence tenue le 15 juin à Hô Chi Minh-Ville.

Dans la seule région méridionale, 564 érosions des rives et des côtes, sur une longueur totale de plus de 834 km se sont produits l’année dernière. Les pertes totales économiques causées par les catastrophes naturelles se sont élevées à environ 466 milliards de dôngs.

En particulier, au cours des 5 premiers mois de 2020, dans la région du delta du Mékong, la sécheresse et l’élévation du niveau de la mer ont endommagé 54.700 hectares de riz et 96.000 ménages ont manqué d'eau courante. Les pertes sont estimées à plus de 3.000 milliards dôngs.

Selon le Centre national de prévision hydrométéorologique, d'ici à fin 2020, il y aura environ 11-13 tempêtes et dépressions tropicales opérant dans la région de la Mer Orientale, dont environ cinq et six tempêtes affecteraient directement les régions du Centre et du Sud. La situation de sécheresse et d'intrusion d'eau salée en 2020 a également créé un nouveau point de repère historique, qui est plus intense que l'intrusion historique d'eau salée en 2015-2016 dans le temps et l'intrusion de salinité, montrant des changements climatiques compliqués et imprévisibles.

Le vice-ministre vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyên Hoàng Hiêp a demandé aux localités méridionales d’accélérer la construction d’infrastructures destinées à lutter contre l’érosion des rives et des côtes, et moderniser les digues maritimes, les ponts, les barrages de prévention d’intrusion d’eau salée, les installations anti-inondations et les systèmes d’irrigation.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Gành Yên : l’aquarium terrestre Gành Yên dans la province de Quang Ngai au Centre pique la curiosité des touristes qui viennent y découvrir les récifs coralliens aux formes et couleurs variées.