19/03/2019 19:37
En marge du concours des sciences et de la technologie destiné aux lycéens, un  séminaire intitulé "Organisation des activités de recherche scientifique dans les établissements du secondaire du Sud" s’est tenu le 17 mars, à Hô Chi Minh-Ville en présence des représentants du ministère de l'Éducation et de la Formation (MEF) et des Services de l’éducation et de la formation des provinces du Sud.
>>Neuf jeunes citoyens exemplaires de Hô Chi Minh-Ville à l’honneur
>>Une jeunesse consacrée à la recherche scientifique

Séminaire "Organisation des activités de recherche scientifique dans les écoles secondaires du Sud", le 17 mars, à Hô Chi Minh-Ville.

Selon Vu Dinh Chuân, directeur du Département de l'enseignement secondaire, relevant du MEF, au cours des dernières années, de nombreux programmes de recherche scientifique dans les lycées ont été réalisés par le MEF. Le concours des sciences et techniques pour les lycéens en est un exemple.

Organisé depuis sept ans, ce concours a attiré un grand nombre d'élèves et de chercheurs. Aujourd’hui, c’est un mouvement en pleine croissance, présent dans tout le pays. Son impact sociétal est important, car ce concours répond aux attentes du renouvellement de l'enseignement secondaire en contribuant à développer la capacité des étudiants à mener une expérience scientifique.

La mise en œuvre d'activités de recherche scientifique dans les lycées progresse sans cesse, mais peut également se heurter à certaines difficultés. Plus précisément, selon le MEF, dans un certain nombre de localités, la capacité et les méthodes d’organisation et d’encadrement des élèves sont encore limitées. Il en va de même pour les budgets prévus pour les activités de recherche scientifique dans les lycées. L’aide financière des parents reste inévitable. D'autre part, la qualité des recherches scientifiques dans de nombreux établissements éducatifs n’est pas très élevée. De beaux projets, de belles idées demeurent inachevés faute d’ouvrages de référence notamment.

Un lycéen Nguyên Tât Thành se passionne pour la robotique. 

Selon Lê Huy Hoàng, professeur agrégé de l’Université de  pédagogie de Hanoï et membre du Conseil de développement du nouveau programme d'enseignement général, la recherche scientifique est une activité qui reflète pleinement l'esprit du nouveau programme éducatif. L’idée générale est de mettre l'accent sur de nouvelles méthodes d'enseignement axées sur la formation, le développement des capacités et la qualité de l’apprentissage.

La recherche scientifique oblige les apprenants à utiliser leurs connaissances pour résoudre des problèmes pratiques. Outre la recherche active des élèves, le rôle de l'enseignant est également très important. Par conséquent, à l’avenir, le MEF organisera un concours de recherche scientifique pour les enseignants afin de pousser le plus loin possible leur recherche et la mise en pratique de leurs expériences, aidant ainsi à promouvoir le mouvement de la recherche aux lycées de manière pratique et vivante.

Le Département de l'enseignement secondaire a proposé au MEF de mettre en œuvre davantage de politiques spécialisées afin de créer des conditions favorables aux enseignants et aux étudiants dans la pratique de la recherche scientifique. Dans le même temps, il faut encourager les localités à renforcer la coordination avec les autres unités pour chercher des débouchés pour les produits des recherches.
 
Texte et photos: Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.