06/08/2018 22:11
Le Comité central du Front de la Patrie du Vietnam (FPV) a organisé lundi 6 août un atelier intitulé ''FPV dans la prévention et la lutte contre la corruption et le gaspillage'' à Hô Chi Minh-Ville.
 >>Inspection et lutte contre la corruption: Laos et Hanoï partagent des expériences
>>Le projet de loi sur la prévention et la lutte contre la corruption (amendé) au menu des débats

Vue générale de l'atelier ''FPV dans la prévention et la lutte contre la corruption et le gaspillage'' à Hô Chi Minh-Ville. Photo: Tiên Luc/VNA/CVN

Le président du FPV, Trân Thanh Mân, et le membre du Bureau politique, secrétaire du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thiên Nhân, ont présidé cet événement.

S'exprimant lors de la cérémonie d'ouverture, Trân Thanh Mân a déclaré que le Front de la Patrie à tous les niveaux avait contribué des opinions, contribuant à perfectionner le mécanisme et la loi anti-corruption. En particulier, le FPV a mis en place un mécanisme pour mettre en œuvre un processus de réception et de traitement des informations de dénonciation sur la corruption, le gaspillage et la dégradation de la moralité et de l’auto-évolution, l’auto-transformation au sein des cadres, membres du Parti.

Cependant, Trân Thanh Mân a reconnu que les rôles et responsabilités du travail de la lutte contre la corruption du FPV à tous les niveaux ne répondaient pas aux attentes de la population.

Lors de l'atelier, de nombreux délégués ont déclaré que pour prévenir et lutter efficacement la corruption, le rôle des organes de masse est très important, en particulier le rôle du Front dans la représentation, la protection des droits et des intérêts légitimes du peuple.

Ils ont également échangé des mesures pour renforcer la propagande, la sensibilisation et la participation active des habitants dans la lutte contre la corruption.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

La BAD aide le Vietnam à développer le tourisme dans ses villes secondaires La Banque asiatique de développement (BAD) a annoncé lundi 10 décembre qu’elle avait approuvé un prêt de 45 millions de dollars pour aider le Vietnam à transformer ses villes secondaires en destinations touristiques plus compétitives et plus inclusives sur le plan économique.