31/08/2021 18:04
Un forum de connexion de la production et de la consommation agricole en ligne, présidé par Lê Minh Hoan, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, a eu lieu mardi 31 août à Hô Chi Minh-Ville. L'événement a réuni des représentants de 63 villes et provinces du pays et .
>>Les exportations de produits agricoles se portent bien
>>Pour que le Vietnam devienne un centre mondial de transformation des produits aquatiques

Des entreprises et autorités locales peinent à écouler des produits aquatiques dans le contexte de crise sanitaire.
Son but était la recherche de solutions pour produire et écouler des produits agricoles en période de crise sanitaire.La première session du forum s’est focalisée sur l’élaboration de phases de production, de transformation, récoltes, circulation et consommation de produits agricoles, que le Comité de pilotage de développement du marché agricole, relevant dudit ministère, souhaite renforcer pour créer une forte connexion et une coopération étroite, multidimensionnelle entre les gestionnaires, les entreprises et producteurs.

Lors du forum, Nguyên Hoàng Anh, président du Conseil d’administration de la société d’investissement dans les produits aquatiques du Centre, également vice-président de l’Association agricole numérique du Vietnam, a estimé qu’à l'avenir, le secteur agricole sera confronté à de nombreux défis car la chaîne d'approvisionnement s'effondrerait en raison du manque de matières premières et d'intrants de production, ce qui entraînera un arrêt de la production ou une production de faible qualité en quantité.

''En conséquence, nous devons prendre des solutions pratiques, notamment en passant de la sensibilisation à l’action pour servir l'économie agricole, organiser la production, assurer la valeur des marchandises et la chaîne d'approvisionnement, et une distribution équitable des bénéfices aux agriculteurs'', a déclaré M. Anh.

Pour les autorités de la province de Kiên Giang, le risque de rupture de la chaîne d’approvisionnement en produits aquatiques est inquiétant. D’après Lê Van Su, vice-président du Comité populaire de Cà Mau, afin de répondre à la pandémie de COVID-19, la province a resserré les frontières, en essayant de créer des conditions favorables pour la production à l'intérieur. Cependant, la situation épidémique évolue très souvent, et parfois très rapidement. Le chef de la province de Cà Mau a ainsi déclaré qu'à certains moments, la province devait changer les mesures de gestion et ces changements affectent nécessairement les activités de production, compliquant le travail des entreprises.

''Jusqu'à présent, nous avons mis en place près de 40 entreprises de transformation de produits agricoles avec près de 10.000 travailleurs. Le nombre total de travailleurs à Cà Mau est de 40.000 personnes dans des zones industrielles. Donc on peut voir que la production est réduite'', a indiqué M. Su.

M. Su a déclaré qu'en reliant l'offre et la demande, avec le soutien des provinces, en particulier du Groupe de travail No970 dudit ministère, la province a écoulé une certaine quantité de produits agricoles, concrètement, plus de 4.000 tonnes de produits agricoles de toutes sortes. On peut dire que le forum crée de nombreuses conditions favorables à la production et à la consommation de produits agricoles. Cependant, la quantité de produits agricoles qui ont été consommés est encore modeste par rapport à la quantité produite par les agriculteurs.

Passer des commandes en fonction de composition

Une plate-forme électronique permettant aux clients de passer des commandes en fonction de forfaits par composition.
Lors du forum, le Dr Trân Minh Hai, directeur du Centre pour la formation, consultation et coopération économique de l’École de formation aux cadres et gestionnaires agricoles 2 a déclaré que le Groupe de travail N°970 du ministère de l'Agriculture et du Développement rural a été créé à la mi-juillet et qu’il obtenait déjà des résultats positifs.

Plus précisément, jusqu’à mardi 31 août, le groupe a constitué 1.344 points focaux pour l'approvisionnement en produits agricoles, forestiers et halieutiques, légumes, fruits et produits transformés, avec une dizaine de filières. Les unités qui fournissent au groupe sont diverses. Selon les statistiques, 32,4% des points d'approvisionnement sont des coopératives, des exploitations agricoles, des groupements coopératifs ; 37% sont des agriculteurs ; 19% sont des entreprises; 9% sont des entreprises de transformation et environ 3 % sont des agences de gestion de l'État.

En seulement trois jours, les produits agricoles de 26 provinces et villes liés au Groupe de travail No970 seront livrés dans les 24h. L'objectif du groupe est de porter l'approvisionnement quotidien en produits agricoles à un maximum de 4.500 tonnes. Pour y parvenir, le groupe de travail compte sur le soutien de l'armée, de la localité et d'organisations telles que le Front de la patrie, l'Union des jeunes, l'Association des agriculteurs et l'Union des femmes, entre autres. Mardi matin 31 août, 43.000 colis de produits agricoles ont été commandés et livrés à Hô Chi Minh-Ville, Binh Duong et des provinces voisines telles qu’An Giang, Kiên Giang, Dông Thap, Vinh Long.

Afin d’éviter la rupture d’approvisionnement, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Lê Minh Hoan a demandé à des localités de participer aux initiatives du Groupe de travail N°970, étant donné que la connexion des produits agricoles sert à la fois les consommateurs, favorise la production et encourage une production responsable.

Qui plus est, à travers la connexion avec des plate-formes de vente en ligne, les dirigeants dudit ministère affirment qu’il s’agit là d’une prémisse pour le secteur agricole dans sa transformation numérique. Ainsi, la production à grande échelle de biens est accélérée, ce qui permettra d’augmenter la valeur des produits agricoles et d’ouvrir la double chaîne d'approvisionnement : la chaîne domestique et la chaîne internationale.

Texte et photos : Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme Dans l'après-midi du 21 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a présidé une réunion en ligne avec plusieurs ministères et Comités populaires locaux sur le plan d'accueil de touristes étrangers dans la nouvelle situation.