25/02/2019 23:17
L'Association des Vietnamiens au Japon (VAJI) a tenu une rencontre avec des groupes des Vietnamiens le 24 février à Tokyo.
>>La diaspora contribue au développement et à l’intégration du pays
>>Cérémonie honorant les Vietnamiens brillants au Japon
>>Des succès de la communauté vietnamienne au Japon

L’ambassadeur du Vietnam au Japon, Vu Hông Nam (debout), prend la parole lors de la rencontre le 24 février à Tokyo. Photo: Nguyên Tuyên/VNA/CVN

Le président de la VAJI, Trân Ngoc Phuc a déclaré que, ces dernières années, le nombre de Vietnamiens venus étudier et travailler a atteint environ 250.000 personnes. Ce chiffre devrait fortement augmenter dans le contexte de l’épanouissement des relations de coopération économique entre les deux pays.

Le nombre croissant de Vietnamiens a fait augmenter le nombre d'associations créées par les Vietnamiens comme l'Association des bouddhistes vietnamiens au Japon, celle des jeunes et des étudiants vietnamiens (VYSA), celle des Vietnamiens travaillant au Japon, des communautés sur des réseaux sociaux comme Sugoi, Isenpai ...

Dans un tel contexte, la VAJI reconnaît qu’un changement radical est nécessaire pour venir en aide aux Vietnamiens en cas de besoin.

L'association a décidé d’établir un statut juridique avec la volonté de rassembler tous les groupes des Vietnamiens au Japon.

Lors de cette rencontre, l’ambassadeur du Vietnam au Japon, Vu Hông Nam a félicité la VAJI pour son statut juridique et souhaité la voir continuer à bien mettre en œuvre l'objectif consistant à connecter et à soutenir la communauté vietnamienne au Japon, tout en servant de pont reliant les deux pays.

La VAJI a été créée dans le but de représenter la voix de la communauté des Vietnamiens vivant au Japon. Lors de son mandat 2017-2020, elle a fixé l’objectif de mettre en œuvre des activités de soutien à la communauté et de connecter les groupes et organisations des Vietnamiens au Japon, ainsi que de promouvoir les échanges entre les deux pays.

Trân Ngoc Phuc a exprimé l'espoir que son association deviendrait une organisation non seulement pour les Vietnamiens, mais également pour les Japonais et les étrangers amoureux du Vietnam.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam