19/04/2019 22:19
Lors d’un récent entretien avec la presse, Trân Nhât Hoàng, directeur adjoint du Département de la coopération internationale du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, a parlé de l’intégration mondiale des secteurs culturel et touristique.

Comment évaluez-vous les activités de coopération, d’échanges et d’intégration internationale du Vietnam dans le domaine de la culture, des sports et du tourisme?

L’an dernier fut un jalon important pour le pays dans ses efforts de coopération internationale. Nous avons en effet célébré le 45e  anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques avec beaucoup de grands pays partenaires. Dans cette conjoncture, des événements culturels ont été organisés. On peut citer la Semaine de la culture et du tourisme du Vietnam, tenue dans trois grandes villes canadiennes (Ottawa, Montréal, Toronto, ndlr),  trois Festivals culturels vietnamiens au Japon qui ont attiré des milliers de visiteurs.

Et pour la première fois, l’Orchestre symphonique du Vietnam s’est produit dans le pays du Soleil-Levant, en présence de l’empereur Akihito. Sans compter la Semaine de la culture vietnamienne au Royaume-Uni, les Journées culturelles vietnamiennes en Biélorussie, en Ukraine, au Laos, au Cambodge et en Malaisie ... Toutes ont fait de 2018 une année effervescente d’activités extérieures.

Ce fut aussi un année à succès pour les labels culturels et touristiques avec plusieurs destinations figurant dans des classements de renom de sites web et magazines prestigieux: National Geographic, Code Nast Traveler,Travel and Leisure, etc. Des équipes de télévision et de cinématographie ont trouvé le Vietnam comme un lieu attrayant pour réaliser des émissions de télé-réalité, d’exploration, de découverte culturelle et touristique.

Pensez-vous que ces événements contribueront à l’élaboration et au renforcement d’une marque nationale du Vietnam?

En fait, le concept d’élaborer une "marque vietnamienne" associée à de belles valeurs était déjà d’actualité dès les années de Résistance et de lutte pour la libération nationale. À cette époque-là, nous avons fondé le Comité de liaison culturelle avec l’étranger. Sa fonction principale était de mobiliser le soutien mondial à la lutte pour l’indépendance du pays. C’était l’un des organismes en charge de faire connaître et valoriser l’image du pays et de  ses hommes auprès des amis internationaux.
 
Ces dernières années, la marque vietnamienne a connu une forte réputation à travers de nombreux événements. Par exemple, l’an passé, la victoire de l’équipe de football vietnamienne des moins de 23 ans sur des équipes de football puissantes du continent a eu un fort impact. La bravoure des Vietnamiens a été louée dans les médias étrangers, contribuant à renforcer le prestige national.

Parallèlement, nos paysages naturels magnifiques et poétiques, nos patrimoines reconnus par l’UNESCO, et notre gastronomie délicieuse contribuent aussi à l’élaboration et à la consolidation de la marque nationale, sans compter les atouts économiques et commerciaux.

Défilé de l'ao dài (tenue traditionnelle des Vietnamiennes) dans le cadre de la Journée de la culture du Vietnam au Japon en 2018. Photo: VNA/CVN

Nous avons une stratégie pour développer notre industrie culturelle à l’horizon 2020, et vision 2030. Mais, il semble que notre marque nationale n’est pas suffisamment puissante pour accompagner l’essor de cette industrie. Qu’en pensez-vous?

Chez nous, le concept d'"industrie culturelle" reste encore relativement récent, alors que dans beaucoup de pays asiatique, ce secteur connait des succès, tels que le Japon, la République de Corée. Pour développer cette industrie, de nombreux facteurs sont exigés, en particulier des politiques macro-économiques, des orientations et un  soutien de l’État. En outre, il nous faut avoir des pensées innovantes et agir vite pour pouvoir saisir les opportunités.

Lors d’une de mes missions au Japon, un directeur de théâtre japonais m’a demandé de lui présenter un spectacle typique du Vietnam pour qu’il puisse l’inclure dans son programme. Je lui ait montré le site web du producteur du programme de cirque "Mon Village" et du spectacle "À Ô Show". Peu de temps après, il s’est rendu au Vietnam et, après des négociations, a invité une troupe d’artistes vietnamiens à venir se produire au Japon. Les spectacles ont connu un succès retentissant l’an passé.

Nous avons le potentiel et les talents. Mais nous devons faire en sorte de proposer des "produits culturels à la vente". Autrement dit, en plus de promouvoir l’image du pays, il faut aussi   tirer des profits économiques de ce filon culturel.

Cette année, le secteur de la culture, des sports et du tourisme continue de mettre en œuvre de grands projets   dans la promotion de la culture vietnamienne à l’étranger. Nous ne cessons de renforcer notre prestige dans ce domaine, et d’accélérer le développement de notre industrie culturelle.

Huy An - Linh Thao/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Seize journalistes francophones à l’atelier de formation au reportage

Rendez-vous au Festival des fleurs de Dà Lat en décembre Le 8e Festival floral de Dà Lat se déroulera du 20 au 24 décembre dans les villes de Dà Lat, Bao Lôc et d’autres districts de la province de Lâm Dông, sur les hauts plateaux du Centre.