31/01/2020 23:20
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a signé une directive numérotée 06/CT-Ttg sur la multiplication des mesures de prévention et de lutte contre le nouveau coronavirus.
>>nCoV : le Vietnam renforce les mesures préventives
>>Coronavirus : Hôi An distribue des masques aux touristes
>>Vietjet Air suspend tous ses vols au départ et à destination de la Chine

Afin de prévenir et de lutter contre le nouveau coronavirus, le ministère de la Santé a créé 25 équipes d’intervention rapide. Photo : Bich Huê/VNA/CVN

Selon la directive, le Vietnam fait face à un risque élevé d’explosion de l’épidémie vu une longue frontière avec la Chine, un grand volume des échanges commerciaux bilatéraux, de nombreux déplacements transfrontaliers, un grand nombre de travailleurs vietnamiens en Chine et de travailleurs chinois au Vietnam.

Le ministère de la Santé a créé 25 équipes d’intervention rapide. Le ministère de la Défense en a fondé 20 et a demandé à quatre hôpitaux militaires d’être prêts à participer à la prévention et la lutte contre le nouveau coronavirus. Ce qui importe, c’est que le gouvernement a pris des directives rigoureuses et est en train de bien contrôler la situation.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc demande aux ministères et autres organes, aux Comités populaires locaux, aux particuliers et organisations de respecter strictement ses directives du 23 et du 28 janvier et celles du Secrétariat du Comité central du Parti du 30 janvier, de prendre toutes mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la santé des habitants, même s’il faut accepter des pertes économiques. Il leur ordonne d’élaborer des plans détaillés pour empêcher la propagation du virus. 

Parmi les mesures avancées figurent la suspension des vols de et vers les zones chinoises touchées, la suspension de l’octroi des visas touristiques aux étrangers (les Chinois inclus) séjournant ou ayant séjourné en Chine ces deux dernières semaines, la suspension des fêtes prévues prochainement, le port des masques dans les lieux publics, l’interdiction de l’augmentation des prix des masques et des matériels médicaux au service de la prévention et de la lutte contre l’épidémie...

Le chef du gouvernement demande également aux organes compétents de contrôler strictement les passages frotanliers, de ne pas envoyer de travailleurs vietnamiens en Chine, de renforcer la surveillance des Chinois vivant et travaillant au Vietnam, de surveiller strictement les cas suspects pendant 14 jours, de lancer des opérations de décontamination...

Mettre l’accent sur la sensibilisation

Il demande au ministère de la Santé de travailler avec le ministère de la Justice pour étudier des conditions et des procédures nécessaires à la déclaration d’une urgence de santé au Vietnam, et de soumettre un rapport sur ce sujet au Premier ministre avant samedi 2 février. Le chef du gouvernement insiste en outre sur la nécessité de renforcer la sensibilisation aux mesures de précaution, d’assurer l’approvisionnement en matériels au service de la prévention et de la lutte contre le coronavirus. Le ministère de la Santé doit également élaborer des scénarios sur les évolutions possibles de l’épidémie et des plans de réaction appropriée, les présenter au Premier ministre avant samedi 2 février.

Désinfection à la porte-frontière internationale Thanh Thuy (province septentrionale de Hà Giang), localité limitrophe de la Chine, le 31 janvier.
Photo : Nguyên Chiên/VNA/CVN

Le ministère des Affaires étrangères est chargé d’informer la communauté internationale des mesures rigoureuses et transparentes prises par le Vietnam, de sorte de ne pas affecter les activités et événements dans le cadre de l’Année de la présidence vietnamienne de l’ASEAN 2020. Il lui faut également élaborer des plans sur le rapatriement des Vietnamiens des zones chinoises touchées en cas de nécessité, d’informer de la situation et des mesures en Chine et d’autres pays, de présenter des solutions appropriées... 

Le Comité national de direction de la prévention et de la lutte contre le nouveau coronavirus doit se réunir tous les deux jours pour évaluer la situation et prendre des mesures opportunes. Les Comités populaires locaux doivent créer un comité de direction dirigé par le président du Comité populaire.

Le ministère de l’Information et de la Communication doit renforcer les campagnes de communication sur les mesures de précaution.

Le Premier ministre appelle les habitants à observer les instructions des organes compétents et de collaborer avec eux dans la réalisation des mesures de prévention et de lutte contre le coronavirus. Il est interdit de cacher les informations ou de donner de fausses informations sur l’épidémie.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.