20/03/2020 14:54
Le 19 mars, le Comité de pilotage national de la prévention et de la lutte contre l'épidémie de COVID-19 a demandé aux villes et provinces du pays de renforcer la prévention du COVID-19 pour les personnes âgées.
>>Le Vietnam garantit la qualité de ses centres de confinement
>>L'OMS apprécie la façon dont le Vietnam réagit au COVID-19 

Une personne âgée reçoit des soins de santé dans la province de Ninh Binh (Nord).
Photo : Minh Duc/VNA/CVN

Les Comités populaires des villes et provinces sont priés de diriger de toute urgence les organismes compétents pour prendre des mesures spécifiques afin de renforcer la prévention de l'épidémie de COVID-19 pour les personnes âgées, les personnes souffrant de maladies sous-jacentes et d'autres groupes à haut risque.

Concrètement, les localités doivent compter et gérer strictement la santé des personnes âgées, en particulier des personnes vulnérables et d'autres groupes à haut risque

Pour prévenir l'épidémie de COVID-19, le ministère de la Santé a recommandé aux personnes âgées et aux personnes ayant des problèmes de santé sous-jacents de minimiser les sorties dans les lieux publics et les contacts avec les autres. En cas de problèmes de santé, elles doivent immédiatement contacter le service de santé communal ou le médecin de famille.

Le ministère de la Santé a également suggéré que les établissements de santé fournissent des médicaments pour le traitement des maladies chroniques pendant une période plus longue (au moins deux mois) aux personnes âgées, aux personnes atteintes de maladies sous-jacentes et à d'autres groupes à haut risque.

Les personnes âgées sont des citoyens vietnamiens âgés de 60 ans ou plus, conformément à la loi sur les personnes âgées

Les scientifiques ont analysé les statistiques des coronavirus pour révéler le taux de mortalité des patients infectés ayant des problèmes de santé sous-jacents.

Les données montrent que les patients souffrant de maladies sous-jacentes, sont plus susceptibles de souffrir d'une maladie grave et de mourir parce que leur système immunitaire est plus faible.

Le taux de mortalité était de 7,3% pour les diabétiques et de 6,3% pour les personnes souffrant de maladies respiratoires chroniques, comme l'asthme.

L'Organisation mondiale de la santé a récemment conseillé aux personnes vulnérables d'être extrêmement vigilantes et d'éviter les zones surpeuplées, ou partout où elles pourraient entrer en contact avec des personnes malades.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Mót Hôi An : quand jus de citron rime avec tourisme local Si le jus de citron est une boisson bien ordinaire, le restaurant Mót à Hôi An en a créé sa propre recette pour devenir une des adresses les plus fréquentées de cette vieille ville de la province de Quang Nam (Centre).