07/12/2018 00:51
Jeudi 6 décembre 2018, l’Université de pédagogie de Hô Chi Minh-Ville (UP HCMV) a organisé une conférence de presse pour présenter le projet "Renforcement et professionnalisation de la formation francophone de tourisme" (FoPro 2017).
>>Table ronde sur la situation réelle de l’emploi pour les étudiants du français
>>Opportunités d’être embauché par des sociétés à l’étranger

Conférence de presse pour présenter le projet FoPro 2017.

L’objectif du projet FoPro 2017 est de renforcer le dialogue et la coopération entre universités vietnamiennes et entreprises, mais aussi avec les universités étrangères, afin de professionnaliser les formations en langues étrangères, dont le français. Le but est d’améliorer la capacité d’intégration au marché du travail des étudiants à l’issue de leurs études.

Ce projet s’inscrit dans le cadre partenariat de longue date entre membres du réseau des établissements d’enseignement supérieur ayant le français en partage, sous la coordination de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF).

Nguyên Tân Dai, responsable en chef de l’AUF à Hô Chi Minh-Ville, affirme qu’en postulant à l’appel à projet international de l’AUF en 2017, le projet de l’UP HCMV a été classé 3e parmi les 37 dossiers de candidature issus de partout dans le monde. Tous les projets sélectionnés sont censés contribuer au renforcement du dialogue et de la collaboration entre les universités et les entreprises, associées étroitement dans la conception, l’animation pédagogique et la gouvernance de la formation. Pour l’université, il s’agit de faciliter, voire garantir, l’insertion professionnelle des étudiants. Pour le monde socio-économique, il s’agit de trouver rapidement des recrues aux compétences pertinentes.

Au  Vietnam, le projet de l’UP HCMV profite des opportunités créées par les nouvelles orientations de l’État. Le Ministère de l’éducation et de la formation (MEF), dans sa lettre officielle 4929/BGHĐT-GDĐH du 20 octobre 2017, détermine des dispositifs spécifiques de formation de niveau Licence dans le domaine du tourisme, pour une meilleure adéquation avec les besoins du marché et de l’intégration internationale.

La condition sine qua non de ces dispositifs spécifiques est une coopération étroite entre les universités et les entreprises tout au long du processus de formation. En parallèle, l’UP HCMV joue un rôle important dans la recherche de solutions efficaces, répondant à l’appel aux réformes du Gouvernement et du MEF adressé aux établissements de formation des enseignants du pays, qui font face à des problèmes majeurs en termes d’employabilité de leurs diplômés.

De nombreux acteurs socio-économiques dans le domaine du tourisme se sont engagés à participer au projet de l’UP HCMV, tels que Exo Travel, Horizon Vietnam Travel, Vietventures, Amica Travel, Association du tourisme de Binh Thuân, etc. Le volet académique fera l’objet du partenariat inter-universitaire, avec la participation des universités tant vietnamiennes qu'étrangères, comme l’Université Van Lang, l’Université de Phan Thiêt, l’École professionnelle de tourisme et d’hôtellerie Saigontourist, l’Université Libre de Bruxelles (Belgique), l’Université de Pau et des pays d’Adour (France).

La durée du projet est de trois ans, dont la première année porte principalement sur l'analyse de l’existant, la réécriture du curriculum de formation, la conception de nouveaux modules d’enseignements à finalités professionnelles et avec une forte implication des entreprises, la  formation des formateurs sur de nouvelles pratiques pédagogiques associées avec les entreprises, etc.  Le projet sera élaboré grâce à l’expertise des partenaires belges et français.

Par la suite, les deux dernières années du projet seront consacrées à la mise en œuvre du nouveau programme, durant laquelle les étudiants auront l’occasion d’apprendre directement avec les professeurs venant des universités européennes ou des professionnels venant des entreprises au Vietnam. Ils auront également la chance de suivre des modules d’apprentissage inspirés du mode d’alternance, de réaliser des mémoires de fin d’études avec des professionnels et de les présenter en français devant un jury mixte international, etc.

En outre, l’UP HCMV compte envoyer chaque année un professeur de son corps d’enseignants en perfectionnement en Europe, durant un mois, afin de se préparer à la nouvelle approche pédagogique professionnalisante. Le budget alloué au projet de la part de l’AUF est de 28.000 EUR, preuve de sa confiance en la capacité de l’UP HCMV à apporter une réponse adéquate au besoin du marché de travail dans le domaine du tourisme au Vietnam.

Texte et photo: Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.