06/04/2020 16:15
Le ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce a exhorté les provinces frontalières du Nord à coordonner étroitement le contrôle des véhicules et des conducteurs par des mesures internationales, afin d'empêcher la propagation de la pandémie de COVID-19.
>>Tây Ninh suspend les activités des postes frontaliers secondaires
>>Transport ferroviaire de fruits frais exportés en conteneurs frigorifiques vers la Chine ​

Les mesures de contrôle de la circulation et du transport continuent à être serrées partout dans le pays, surtout aux portes frontalières. 
Photo: Thành Chung/VNA/CVN

Dans un document officiel envoyé aux autorités des provinces de Quang Ninh, Lang Son, Cao Bang, Hà Giang, Lào Cai, Lai Châu et Diên Biên, le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce, Trân Quôc Khanh, a demandé aux provinces de continuer à mettre en œuvre les lignes directrices du gouvernement sur la prévention et la lutte contre la pandémie dans les portes frontalières, sur les routes terrestres, maritimes et aériennes.

De même, il a également exhorté les autorités et les secteurs concernés à superviser et à mettre à jour les informations sur les activités d’import-export, le transport des marchandises via les portes frontalières entre le Vietnam et la Chine.

Cette orientation constitue une réponse de Hanoï à la décision de la Chine d'intensifier la gestion et la mise en œuvre de mesures préventives contre le COVID-19, en plus de limiter l'entrée des citoyens des deux pays par les portes frontalières.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.