20/07/2016 14:29
La Confédération générale du travail du Vietnam (CGTV), en collaboration avec la Fondation d’Asie au Vietnam, a organisé le 19 juillet à Hanoi une réunion sur le projet de «Renforcement de la protection des droits des travailleurs vietnamiens à l’étranger», présidée par le vice-président de la CGTV, Mai Duc Chinh.
Depuis 2007, le Vietnam envoie chaque année à l'étranger de 80.000 à 90.000 travailleurs, ceux-ci ont contribu​é au développement socio-économique du pays en apportant plus de 2 milliards de dollars. ​Toutefois, il existe plusieurs inconvénients et risques liés à un tel emploi, en particulier pour les employés non qualifiés, les démunies, les personnes issues des minorités ethniques…, a ​indiqué le vice-président Mai Duc Chinh.

Depuis 2007, le Vietnam envoie chaque année à l'étranger de 80.000 à 90.000 travailleurs. Photo : VNA/CVN

Ce projet a trois objectifs principaux : renforcer la protection des droits des travailleurs avant leur départ à l’étranger, aider la réinsertion professionnelle des travailleurs au Vietnam après leur retour, et sensibiliser les décideurs de politique et les parties concernées ​sur les problèmes rencontrés par les travailleurs.

Selon Filip Graovac, chef adjoint du Bureau de représentation de la Fondation d'Asie au Vietnam, le nombre des Vietnamiens travaillant à l’étranger est de plus en plus croissant ces dernières années, ​mais ils rencontrent de nombreuses difficultés, certains étant victime de traite. ​D’autres ​sont confrontés aux risques résultant du manque d’informations ou ​de l'impossibilité d’​utiliser leur compétences acquises à l'étranger après leur retour au pays.

Le renforcement des capacités des organisations concernées est donc nécessaire et important afin de protéger les droits des travailleurs Vietnamiens, a-t-il conclu. 

NDEL/VNA
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.