31/08/2019 01:46
Un séminaire sur la participation du secteur privé aux programmes de prévention et de lutte contre le VIH/sida au Vietnam a eu lieu le 30 août à Hanoï.
>>Minimiser la transmission du VIH de la mère à l’enfant
>>La lutte contre le sida est à un moment précaire

La communication joue un rôle central dans la prévention et la lutte contre le VIH/sida. Photo : VNA/CVN


Ce séminaire a été organisé par l’Administration de contrôle du VIH/sida du ministère vietnamien de la Santé, l’ambassade des États-Unis au Vietnam et des organisations internationales.

Selon le ministère de la Santé, les aides internationales en faveur de la prévention et de lutte contre le VIH/sida au Vietnam ont fortement diminué ces derniers temps, ce qui constitue un grand défi pour le pays qui s’est engagé à atteindre la cible 90-90-90 en 2020 et à mettre fin à l’épidémie de sida en 2030.

Outre les fonds prélevés sur l’Assurance-Maladie et le budget public, la mobilisation de ressources financières du secteur privé a un rôle extrêmement important dans la poursuite des programmes contre le VIH/sida au Vietnam.

Le directeur de l’Administration de contrôle du VIH/sida, Nguyên Hoàng Long, a indiqué que les gestionnaires devaient créer des conditions propices pour que le secteur privé puisse participer à la prestation de services contre le VIH/sida. Il a également souligné la nécessité des mécanismes de coopération financière précis pour mobiliser la participation du secteur privé à la lutte contre le VIH/sida.

Le Programme commun des Nations unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) a établi des objectifs pour 2020 pour les pays qui souhaitent accomplir des progrès en ce qui concerne la prévention, les soins et le traitement de l’infection au VIH. Ces objectifs peuvent être regroupés sous l’abréviation 90-90-90, qui veut dire ce qui suit: 90% de toutes les personnes vivant avec le VIH seront au courant de leur statut ; 90% de toutes les personnes diagnostiquées séropositives recevront un traitement antirétroviral continu (TAR) et 90% de toutes les personnes sous TAR bénéficieront d’une suppression virale (leur charge virale sera indétectable).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Les sites incontournables de Dông Thap Dông Thap est l’une des treize localités du delta du Mékong. Elle fait partie de la région de "Dông Thap Muoi", surnommée "la Plaine des Joncs". Située à 165 km de Hô Chi Minh-Ville, cette jolie province au charme unique du Sud est une base idéale pour explorer la région.