15/07/2021 16:49
Des experts ont exhorté les autorités de la ville de Hôi An, province de Quang Nam (Centre), à mettre en œuvre le tri des déchets à la source, en vue d’augmenter la quantité des déchets recyclés et d’améliorer la qualité du système de traitement.
>>Protéger les coraux de la péninsule de Son Trà
>>Dà Nang, une ville bientôt environnementale

Collecte de déchets à la plage de Cua Dai.
Photo : BQN/CVN

La ville de Hôi An doit réduire l'utilisation des sacs plastiques et des plastiques à usage unique, tout en prenant des mesures pour remplacer et recycler les déchets plastiques à faible valeur économique, a estimé Kiêu Thi Kinh, de l’Université des sciences et de l’éducation de Dà Nang, lors d’un webinaire organisé par l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) et l’Institut international de l’eau de Stockholm (SIWI).

Pour une Hôi An plus verte, elle a recommandé le tri des déchets à la source, la réduction des sacs en plastique et des plastiques à usage unique, et une gestion accrue de l'agro-pêche, de la construction et des déchets de rue.

Les participants ont proposé aux autorités locales de mettre en place des mécanismes pour inciter les particuliers et les entreprises à investir dans le traitement des déchets ; de mettre en service des usines de traitement des déchets solides ; et d'établir des normes sur la collecte et le transport des déchets à la source.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.