09/02/2021 15:49
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc vient d’approuver un plan de communication sur la lutte contre les déchets en plastique jusqu’en 2025. Il consiste à renforcer la coordination entre les ministères et les collectivités locales, à multiplier les initiatives pour réduire ces déchets, a fortiori en mer. L’objectif est de faire du Vietnam un pionnier dans la région en la matière.
Les habitants de la ville de Tuyên Quang ramassent les déchets plastiques au port de Nông Tiên, province septentrionale de Tuyên Quang, le 4 février 2021.
Photo : Nam Suong/VNA/CVN

Actuellement, le Vietnam génère environ 22 millions de tonnes de déchets par an, dont 10% de déchets plastiques et cette quantité augmente de plus en plus. Selon la décision du Premier ministre N°1746/QD-TTg du 4 décembre 2019, le gouvernement a fixé une série d’objectifs avec des délais spécifiques pour faire face à la pollution plastique, notamment réduire de moitié la quantité de déchets plastiques dans le milieu marin d’ici 2025 ; réduire de 75% des déchets plastiques marins d’ici 2030 ; d’éliminer complètement les sacs en plastique jetables et non biodégradables dans les sites touristiques côtiers et les aires marines protégées d’ici 2030.

En particulier, en novembre 2020, l’Assemblée nationale du Vietnam a adopté la Loi sur la protection de l’environnement (amendée) avec de nombreux contenus importants sur la réduction, la réutilisation, le recyclage et le traitement des déchets plastiques ; la prévention et la lutte contre la pollution des déchets plastiques marins.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le tourisme industriel, une nouvelle tendance au Sud Alors que le tourisme international est toujours à l’arrêt a cause de la pandemie de COVID-19, il se pourrait que de nouvelles formes de tourisme voient le jour. Cela semble être le cas du tourisme industriel au Vietnam, notamment au Sud.