07/11/2019 18:18
Une table ronde sur la présentation de l’adaptation graphique du roman The Handmaid’s Tale (La Servante écarlate) et de la culture canadienne s’est tenue le 7 novembre à Hanoï. L’événement a vu la participation de la dessinatrice Renée Nault et de dessinateurs vietnamiens.
>>Festival d'Angoulême : Riad Sattouf, Fauve d'or du meilleur album de BD
>>Le plus grand musée de la BD d'Europe fête ses 25 ans à Bruxelles

La dessinatrice canadienne Renée Nault est chargée de l’adaptation graphique du roman "The Handmaid’s Tale". Photo : NVCC/CVN

La table ronde, qui a réuni une trentaine de dessinateurs et d’étudiants en beaux-arts, a permis une découverte générale du roman graphique The Handmaid’s Tale, publié le 26 mars dernier, et la culture canadienne.

The Handmaid’s Tale est un roman de science-fiction dystopique écrit par Margaret Atwood et publié en 1985. Il a été traduit en français par Sylviane Rué en 1987, sous le titre La Servante écarlate. L’œuvre est revenue en force avec la série télévisée mais aussi une adaptation en roman graphique, illustré par Renée Nault.

Table ronde sur la présentation de l’adaptation graphique du roman "The Handmaid’s Tale", le 7 novembre à Hanoï. Photo : Mai Quynh/CVN

Avec seulement quelques couleurs qui contrastent et des traits très délicats, Renée Nault a bien traduit les phrases et textes en dessins. Concernant son processus de travail, Renée a dévoilé que "les images ont germé d’abord dans ma tête avant de les concrétiser à l’aquarelle". Durant trois ans, dont des mois d’inactivité en raison d’un bras cassé, Renée Nault s’est attelée à l’ouvrage. Cette adaptation était très attendue en raison de la popularité du roman originel ainsi que du talent de la dessinatrice.

"Je trouve que Renée Nault est vraiment talentueuse. Les dessins du roman sont, pour moi, une obsession. Les vignettes présentant la scène dans une boîte de nuit m’ont impressionné car les couleurs restituent bien la saleté", a commenté le dessinateur Tô Chiêm.

Dans cette adaptation, Renée Nault présente aussi la culture canadienne, fusion des cultures française et anglaise. Sous l’angle des bandes dessinées et romans graphiques, elles connaissent actuellement la tendance de création des œuvres en se basant sur des événements historiques.

Le même jour, s’est tenu un échange entre des étudiants de l’École des beaux-arts du Vietnam et la dessinatrice Renée Nault.

Profil de Renée Nault

- Dessinatrice, graphiste canadienne
- Née à Vancouver mais a grandi à Victoria. Influencée par les couleurs éclatantes des paysages sous-marins
- Réputée pour ses aquarelles vivantes et drôles, publiées dans des livres, magazines, journaux et publicités.
- Oratrice lors de fêtes, événements de peinture et de littérature.

Mai Quynh/CVN








 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le Festival du tournesol, nouvelle carte de visite pour Nghê An Suite aux succès des éditions précédentes, le Festival du tournesol de Nghê An 2019 sera organisé du 27 au 29 décembre pour promouvoir l’image de la terre et des hommes de cette province centrale.