11/07/2019 09:37
Le conseiller diplomatique du président français Emmanuel Macron est à Téhéran mercredi 10 juillet pour tenter de préserver l'accord sur le nucléaire iranien de 2015 et chercher un moyen d'apaiser les tensions entre la République islamique et Washington.
   
Emmanuel Bonne (gauche) rencontre Ali Shamkhani à Téhéran, le 10 juillet.
Photo: AFP/VNA/CVN

Emmanuel Bonne, conseiller diplomatique du président français Emmanuel Macron, a rencontré le contre-amiral Ali Shamkhani, secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale, ainsi que le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif et son adjoint Abbas Araghchi.

Sa mission est "d'essayer d'ouvrir l'espace de discussion pour éviter une escalade non contrôlée, voire même un accident", a déclaré mardi 9 juillet le ministre des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian, alors que l'exacerbation des tensions entre Téhéran et Washington fait craindre un embrasement dans la région du Golfe.

"On essaie de faire en sorte que le triangle Europe, États-Unis, Iran soit un triangle où on se parle", a déclaré sur la radio Europe 1 la secrétaire d'État française aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin.

"Aucune négociation n'est possible sous la pression", a néanmoins déclaré M. Zarif avant sa rencontre avec M. Bonne, exhortant "les Européens" à "résoudre le problème" causé par la sortie des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015.

Téhéran exige des États encore parties à l'accord qu'ils prennent enfin les mesures qu'il réclame pour que soient garantis ses intérêts.

Dans un communiqué commun, Berlin, Londres, Paris et l'Union européenne ont relevé mardi 9 juillet la volonté iranienne de "rester dans le cadre" de l'accord de Vienne.

Mais les Européens ont appelé l'Iran à "agir en conséquence en revenant sur ces activités et en se conformant de nouveau pleinement et sans délai" aux termes de l'accord.

Pour pouvoir rester partie à l'accord, l'Iran exige de ses partenaires, et en premier lieu des Européens, qu'ils prennent des mesures efficaces pour l'aider à contourner l'embargo américain.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Le tourisme sur l'île de Phu Quy connaît un bel essor Le district de Phu Quy, dans la province de Binh Thuân au Centre, dispose d'un fort potentiel dans le développement de l'économie maritime, notamment le tourisme, grâce à ses conditions naturelles favorables et à ses paysages magnifiques.