14/07/2018 08:30
L’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) a organisé, du 27 au 29 juin, la seconde édition de la rencontre annuelle des points focaux développement durable de la Francophonie à Libreville.
>>Maroc: premières Assises de l’évaluation environnementale et sociale
>>Pour la gestion durable de l’environnement en Afrique francophone
>>L’Asie du Sud-Est et le Pacifique francophones se préparent à la COP 21

L’IFDD et les experts des ODD étaient en réunion à Libreville du 27 au 29 juin.
Photo: GBRV/CVN

L’atelier s’est ouvert le 27 juin en présence d’Athanase Thanga Oyougou, secrétaire général du ministère gabonais des Eaux et Forêts chargé de l’environnement et du développement durable, représentant son ministre de tutelle. Étaient également pré-sents Boubacar Noumansana, directeur du Bureau régional de l’OIF pour l’Afrique centrale (BRAC), et de Jean-Pierre Ndoutoum, directeur de l’Institut de la Francophonie pour le développement durable.

Cet atelier a réuni une trentaine de participants dont les points focaux développement durable de la Francophonie ainsi que le groupe d’experts chargés de l’élaboration du premier Rapport de la secrétaire générale de la Francophonie sur le développement durable.

Dans son mot de bienvenue, le directeur de l’IFDD a rappelé que la rencontre annuelle des points focaux développement durable des États et gouvernements membres de la Francophonie a été décidée lors de leur précédent atelier à Lomé en juin 2017. Il a précisé que l’objectif de cette rencontre annuelle est d’avoir un espace de concertation et de partage d’expériences en amont des sessions annuelles du Forum politique de Haut niveau. Le directeur du BRAC, pour sa part, a encouragé les points focaux à mettre à profit la rencontre pour réfléchir à la plus-value que les pays peuvent tirer de la prochaine session de ce Forum.

Dans son mot d’ouverture, le représentant du ministère des Eaux et Forêts chargé de l’environnement et du Développement durable a exprimé l’engagement de son pays dans la mise en œuvre du Programme 2030 des Nations unies et espéré que son pays tirerait profit de cette rencontre pour se porter candidat à un examen national volontaire sur les Objectifs de développement durable (ODD). Il a enfin remercié la Francophonie pour avoir permis au Gabon d’accueillir cette rencontre.

Activités réalisées

La rencontre a réuni une trentaine de participants dont les points focaux développement durable de la Francophonie.
Photo: OIF/CVN

Les débats ont notamment permis de:

- Faire le bilan de l’exercice d’actualisation des fiches de gouvernance du développement durable des pays francophones;

- Échanger avec le groupe d’experts sur l’élaboration du Rapport secrétaire générale de la Francophonie sur le développement durable;

- Partager les bonnes pratiques francophones en matière de développement durable identifiées par le groupe d’experts;

- Prendre connaissance du Guide des Nations unies sur l’élaboration des Examens nationaux volontaires (ENV) au Forum de politique de haut niveau (FPHN) et partager les expériences des pays;

- Recueillir les attentes des points focaux sur l’éventualité de l’instauration d’une semaine francophone de développement durable ainsi que les perspectives futures sur la dynamique à donner au groupe.

L’Institut de la Francophonie pour le développement durable ainsi que les points focaux présents ont convenu de tenir la prochaine rencontre annuelle dans un des pays membres qui s’est porté volontaire pour abriter la troisième édition en 2019.
 
OIF/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.