30/01/2021 16:15
Le champion olympique 2012 du saut à la perche Renaud Lavillenie a remporté vendredi 29 janvier le meeting de Karlsruhe (Allemagne), en ouverture du circuit mondial, en effaçant une barre à 5,95 m.
>>Athlétisme : Mo Farah fait une pause pour participer à une émission de téléréalité
>>Athlétisme : Cheptegei et Gidey enflamment la piste
>>Athlétisme : Armand Duplantis à Doha auréolé de ses records

Renaud Lavillenie franchit la barre à 5,95 m lors du meeting de Karlsruhe, en Allemagne, le 29 janvier. Photo : AFP/VNA/CVN

Dans la même réunion, un autre Français, Wilhelm Belocian, s'est imposé sur 60 m haies dans l'excellent temps de 7 sec 49, à un centième de son record personnel.

Après avoir remporté le concours, Lavillenie a demandé une barre à 6 mètres, comme il l'avait fait à Bordeaux deux semaines plus tôt. Mais il a échoué deux fois avant de jeter l'éponge, fatigué. Le champion de 34 ans n'a plus passé cette barre symbolique depuis mars 2016.

Ancien recordman du monde (6,16 m), il est toutefois monté à 5,95 m sans faire tomber aucune barre. Il bat les Américains Matt Ludwig (5,80 m) et Cole Walsh (5,72 m). Son frère Valentin s'est arrêté à 5,47 m et le troisième Français en lice Ethan Cormont à 5,32 m.

Les Français réussissent aussi un beau tir groupé sur 800 m avec les deuxième, troisième et quatrième places de Benjamin Robert (1 min 46 sec 30), Pierre-Ambroise Bosse (1:46.40) et Baptiste Mischler (1:46.60). La course a été remportée par le Britannique Eliot Giles en 1:45.50.

Dans les autres épreuves, les favoris ont triomphé. Le Cubain Juan Miguel Echevarria a remporté la longueur avec un saut de 8,18 m.

Chez les dames, la Britannique Dina Asher-Smith, championne du monde du 200 m, a survolé le 60 m en 7 sec 08, et le Kényane Beatrice Chepkoech, championne du monde et détentrice du record du monde du 3000 m steeple, a triomphé sur 3000 mètres en 8 min 41 sec 98.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre