10/09/2018 10:02
La Compagnie générale des transports de Hanoï (Transerco) a récemment remplacé ses bus sur trois lignes par des véhicules modernes équipés de wifi en libre service et autres commodités.
>>Efficacités remarquables des minibus à Hanoï
>>Nouvelles offres de service pour les "City Tour"

De nouveaux bus bleus avec wifi gratuit sont en service sur trois lignes à Hanoï depuis le début du mois de septembre. Photo: Transerco/CVN

Les nouveaux bus des lignes de numéro 62 (Yên Nghia - Thuong Tín), de numéro 91 (Yên Nghia - Kim Bài - Phú Túc) et de numéro  92 (Nhôn - Son Tây - Tây Dang) ont été mis en service depuis le début du mois de septembre.

Les nouveaux véhicules vont être habillés aux couleurs de la nouvelle identité commerciale de l’entreprise, de couleur bleue et d’un logo entièrement revu: l’image des ailes d’une colombe. Ces bus servent à relier les différentes zones urbaines de la ville.

Ces bus bleus possèdent des étages inférieurs, des normes modernes d’émission de gaz, une connexion Wi-Fi gratuite, un logiciel de gestion GPS moderne et trois caméras de sécurité. De plus, quatre panneaux LED affichent les horaires des bus et autres informations sur l'itinéraire des bus pour faciliter le trajet des clients.

Cette année, Transerco prévoit de lancer 13 nouvelles lignes de bus ainsi que des cartes de transport électroniques pilotes utilisées sur  la première ligne de bus à haut niveau de service (Bus Rapid Transit - BRT), reliant les gares routières de Kim Ma et de Yên Nghia. La société cherche à appliquer les cartes électroniques sur l’ensemble du réseau de bus de la ville.

Jusqu'à présent cette année, Transcerco a modifié les itinéraires de 16 lignes de bus et s'est inscrit pour investir dans 66 nouveaux véhicules conformes à la norme antipollution EURO 4. Des systèmes logiciels et autres dispositifs technologiques ont également été installés pour surveiller les heures de départ et d'arrivée.

L’année dernière, 258 autobus ont été remplacés, soit le plus grand nombre d’autobus jamais remplacés en un an, représentant 30% des bus de la compagnie.

Diêu Thuy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang