01/11/2020 17:01
La cérémonie de remise des prix du concours d’écriture "Hanoï en moi" s’est tenue samedi 31 octobre dans la capitale. Une manifestation a été organisée par l’Union des organisations d’amitié de Hanoï.
>>Concours d’écriture : "Hanoï dans mon cœur"
>>L'automne fait son apparition dans les rues hanoïennes
>>Exposition de 70 photos à "Hanoï en moi"

La présidente de l’Union des organisations d’amitié de Hanoï, Nguyên Lan Huong, s’exprime lors de la cérémonie de remise des prix, le 31 octobre dans la capitale.

Le premier prix a été décerné au Palestinien Saleem Hammad ; deux 2e prix à Nilov Roman, premier secrétaire de l’ambassade de Russie au Vietnam, et à Nguyên Thi Trâm, une Vietnamienne résidant en Allemagne ; trois 3e prix à Pascoela Barreto dos Santos, ambassadeur du Timor-Lesté ; à Chansida Inkhavilay, secrétaire de l’ambassade du Laos ; et au Japonais Okabe Chikara ; et dix prix d’encouragement aux participants venus de Colombie, d’Inde, d’Indonésie, de France, des Philippines, de Mozambique et du Laos.

La présidente de l’Union des organisations d’amitié de Hanoï, Nguyên Lan Huong, remet le premier prix au Palestinien Saleem Hammad.

Le concours intitulé "Hanoï en moi" visait à sensibiliser au patriotisme et à la fierté nationales, à renforcer la compréhension mutuelle et la solidarité entre le peuple vietnamien en général, les Hanoïens en particulier, et les amis internationaux, a affirmé Nguyên Lan Huong, présidente de l’Union des organisations d’amitié de Hanoï (HAUFO - Hanoi Union of Frienship Organisations). Cet événement a aussi marqué  le 1010e anniversaire de Thang Long - Hanoï (1010-2020).

Amours destinés à la capitale vietnamienne

"Les dossiers ont été écrits en vietnamien ou en anglais, voire certaines compositions écrites en deux langues. Parmi les participants, de nombreux étrangers ont écrits leurs œuvres en vietnamien", a informé Trân Doàn Lâm, directeur de la Maison d’éditions Thê Gioi (Monde) et membre du jury. Et d’ajouter que les compositions ont reflété tous les aspects de la vie de la capitale, les impressions, les souvenirs et les sentiments des auteurs à propos de Hanoï.

Cérémonie de remise des prix du concours d’écriture "Hanoï en moi", le 31 octobre.

Dans son œuvre, le lauréat du concours, le Palestinien Saleem Hammad, qui vit à Hanoï depuis neuf ans, a partagé ses sentiments et amours à propos de la capitale vietnamienne.  "…Je ne sais pas depuis quand j’ai pensé que Hanoï était ma deuxième Patrie car c’est là où j’ai appris mes premiers mots en vietnamien, là où je vis et travaille actuellement. Hanoï garde mes souvenirs de jeunesse…", a écrit Saleem Hammad.

Le participant le plus âgé a 73 ans et le benjamin, 12 ans. Dans sa composition, l’auteur de Timor-Lesté, le plus vieux, a présenté un Hanoï de passé à aujourd’hui et raconté de nombreuses histoires intéressantes sur les Hanoïens.

Les délégués prennent la pose à la Cité impériale de Thang Long, le 31 octobre.

Selon le comité d’organisation,  du 20 septembre au 20 octobre, ce concours a reçu 206 dossiers venus de divers pays et territoires dont le Japon, la France, la Russie, l’Allemagne, Taïwan (Chine), l’Inde, l’Indonésie, les Philippines, le Laos, le Vietnam…

Avant la cérémonie de remise des prix, les participants ont visité la Cité impériale de Thang Long qui a été reconnue, en 2010, patrimoine culturel mondial par l’UNESCO à l’occasion du millénaire de Thang Long - Hanoï.

Texte et photos : Hoàng Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Dà Nang, Quang Nam et Thua Thiên-Huê s'associent pour le touristique Le Service du tourisme de la ville de Dà Nang a collaboré avec les Départements du tourisme, les Associations du tourisme et les entreprises des provinces de Quang Nam et de Thua Thiên-Huê pour lancer mercredi 25 novembre le programme de relance touristique "Trois localités - Une destination avec de nombreuses expériences".