17/07/2020 22:56
Le 17 juillet à Hô Chi Minh-Ville, le journal Nguoi Lao Dông a fait le bilan d’un an de la mise en œuvre du programme "Un million de drapeaux nationaux accompagnent les pêcheurs dans les zones maritimes du pays".
>>Quang Tri hisse le drapeau de la réunification nationale sur Hiên Luong
>>Cérémonie de salut du drapeau national à l’extrême-Est du Vietnam

Cérémonie célébrant un an de la mise en œuvre du programme "Un million de drapeaux nationaux accompagnent les pêcheurs dans les zones maritimes du pays", le 17 juillet à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

Selon le Comité d’organisation, jusqu’à ce jour, plus de 100.000 drapeaux nationaux ont été confiés aux pêcheurs dans 14 villes et provinces littorales et aux habitants vivant les zones frontalières de trois provinces montagneuses de Hà Giang, Cao Bang (Nord) et Quang Nam (Centre).

Cette activité s’inscrit dans le cadre du programme "Un million de drapeaux nationaux accompagnent les pêcheurs dans les zones maritimes du pays" qui a été lancé par ledit journal le 1er juin 2019 dans le but d’encourager les pêcheurs à exercer leur métier en haute mer.

À cette occasion, le journal Nguoi Lao Dông a lancé le concours pour écrire la "souveraineté inviolable sur la mer et les îles" afin de promouvoir la propagande de la tâche de protéger la souveraineté maritime et insulaire et l'intégrité territoriale du pays, de renforcer l’éducation sur la tradition révolutionnaire, le patriotisme, la fierté nationale pour tous les Vietnamiens dans et hors du pays.

Le concours encourage les idées, initiatives, solutions et des contributions pratiques de toutes les couches de la population à la tâche de protéger la souveraineté maritime et insulaire sacrée de la Patrie. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.