28/01/2019 11:53
Lorsque le Têt approche, il est de coutume pour les Vietnamiens de nettoyer et remettre à neuf leur maison mais aussi les bureaux au sein des entreprises.
>>Les services de location de voitures en effervescence pour le Têt
>>La haute saison des services de soins d’animal de compagnie débute

Les centres de remise à neuf de maisons sont toujours overbookés à quelques jours avant le passage à la Nouvelle Année. Photo: NVCC/CVN

Des centres proposent ce genre de services, mais ils sont toujours overbookés à quelques jours avant le passage à la Nouvelle Année, et ce bien que les prix grimpent sensiblement d’une année à l’autre. En cause une main-d'œuvre souvent insuffisante.

D’après Hô Van Tiên, responsable d’un centre spécialisé dans la remise à neuf  des maisons à Hô Chi Minh - Ville, Binh Duong et Dông Nai, "le besoin  au cours des derniers jours avant le Têt augmente de plus de 50% par rapport aux jours ordinaires, tandis que le nombre de travailleurs reste le même. Ainsi, les salaires de ceux-ci connaissent-il une augmentation remarquable, avec 500.000 dôngs/jour voire un million de dôngs le dimanche".

"Les bureaux décident souvent d’utiliser nos services pendant la nuit en acceptant un prix élevé, ce afin de maintenir le rythme de travail ordinaire", ajoute-t-il.

Pour sa part, la Sarl de design et de construction Phu An Phat accepte les commandes jusqu’au 25e jour du dernier mois lunaire. "Nos  travaux se termineront le 26e ou 27e jour du 12e mois lunaire", précise Nguyên Van Hùng, directeur de Phu An Phat.

En ce qui concerne le nettoyage des maisons, la demande de la compagnie de Sarl Your est multipliée par trois comparée aux jours ordinaires. Le prix varie entre 15.000 et 20.000 dôngs/m².

Minh Nguyêt/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam