20/08/2019 18:53
Dans le cadre de sa visite de travail au Vietnam, le 20 août au matin, la délégation du Comité central du Front laotien pour l’édification nationale, conduite par son vice-président, le professeur associé-docteur Som Ock Kingsada a eu un entretien avec le Comité gouvernemental des Affaires religieuses (ministère vietnamien de l’Intérieur).
>>Religion: échange d’expériences entres les provinces frontalières Vietnam - Laos
>>Promotion des relations spéciales Vietnam - Laos

Vu Chiên Thang, chef du Comité des affaires religieuses du gouvernement (droite), et Som Ock Kingsada, vice-président du Comité central du Front laotien pour l’édification nationale. Photo: VNA/CVN

Les deux parties se sont informées de la situation religieuse de chaque pays et de l'expérience de gestion de l'État en la matière, ont évalué les résultats de la mise en œuvre de l'accord de coopération sur le travail religieux signé à Hanoïen juillet 2014, et ont défini les orientations de la coopération dans le temps à venir.

Lors de l’entretien, les deux parties ont apprécié la mise en œuvre de l'accord de coopération dans le passé, avec un certain nombre de résultats via l’échange de délégations, l’organisation de conférences pour le partage d'expériences sur les affaires religieuses entre les provinces frontalières Vietnam - Laos. Ces résultats ont contribué aux affaires religieuses de chaque pays, créant ainsi les conditions permettant aux deux agences d'accroître l'échange d'informations sur les politiques religieuses et la gestion par l'État dans la situation actuelle, contribuant à renforcer l’amitié traditionnelle et la coopération intégrale entre le Vietnam et le Laos, particulièrement entre l’Église bouddhique du Vietnam et le Bouddhisme laotien.

Vu Chiên Thang, chef du Comité des affaires religieuses du gouvernement, a déclaré qu'environ 95% des Vietnamiens mènent une vie croyante. Parmi eux, plus de 26 millions de personnes sont adeptes de différentes religions, soit 27% de la population vietnamienne. Le Vietnam compte 55 000 dignitaires religieux et plus de 29 000 lieux de culte. L’État vietnamien respecte et applique toujours les politiques cohérentes visant à garantir la liberté de croyance et de religion, le droit de suivre ou de ne pas suivre la religion de sa population, l’égalité et l’unité des religions.

Grâce à la bonne politique de l'État, la vie religieuse au Vietnam connaît des changements positifs, les religions vivant en harmonie au sein de la communauté des groupes ethniques et les fidèles contribuant activement dans la construction et le développement du pays. Jusqu'à présent, l'État du Vietnam a reconnu 43 organisations de 16 religions, a permis la création de 60 écoles de formation pour les activistes religieux. Après un an d'application, la loi sur les croyances et les religions est strictement appliquée.

Cependant, dans la gestion de la religion par l'État, le Vietnam est confronté à un certain nombre de défis, notamment l’abus de la liberté à la religion pour saboter l’État et causer l’instabilité de la sécurité et de l’ordre social…

Le vice-président du Comité central du Front laotien pour l’édification nationale, Som Ock Kingsada, a informé de la situation économique, politique, culturelle et sociale du Laos et de certaines activités du Front laotien ces derniers temps. En conséquence, le Front laotien pour l’édification nationale joue un rôle important dans les relations entre le gouvernement et ses organisations membres. Il a pour priorité d'améliorer le rôle des patriarches dans l'unification de la population et la mise en œuvre de l'éradication de la faim et la réduction de la pauvreté,  en mobilisant les ressources auprès d'organisations et de sociétés, de compatriotes d'outre-mer pour contribuer à la construction du pays.

En ce qui concerne le travail religieux, la Constitution laotienne régit clairement la gestion des activités religieuses et la population des groupes ethniques laotiens jouit de la liberté de croyance et de religion. Le Laos compte maintenant quatre grandes religions, dont le bouddhisme est la plus grande, suivie du protestantisme.

Exécutant l'accord de coopération, le Comité des religions du gouvernement du Vietnam et le Comité central du Front laotien pour l’édification nationale sont convenus de continuer à renforcer l’échange de délégations et la coopération en matière de formation du le personnel religieux, soutenir les Églises bouddhiques des deux pays dans leurs activités, contribuer de plus en plus concrètement à la construction de la solidarité et de l'amitié entre le Vietnam et le Laos.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Une deuxième rue piétonne à Hanoï La première zone piétonne de Hanoï avait été inaugurée le 1er septembre 2016. Un an après, une autre rue piétonne était inaugurée, la rue Trinh Công Son, du nom du célèbre musicien.