gt;>gt;Stratégie démographique : avis d’experts" />
18/07/2020 06:54
La stratégie démographique du Vietnam à l’horizon 2030 a la double ambition de maintenir le taux de natalité actuel et de rééquilibrer le sex-ratio à la naissance pour une meilleure répartition de la population. Pour qu’elle soit efficace, les efforts conjugués de tous seront nécessaires.

>>Chuyên Ngoai, le "Village de la longévité"
>>Stratégie démographique : avis d’experts

Les indices démographiques du Vietnam s’améliorent sans cesse.
Photo : VNA/CVN

Selon les résultats du recensement national de la population et du logement de 2019, le Vietnam comptait, au 1er janvier 2020, plus de 96,2 millions d’habitants. Il est le 3e pays le plus peuplé d’Asie du Sud-Est, après l’Indonésie et les Philippines, et le 15e du monde.

En dix ans, de 2009 à 2019, la population vietnamienne a augmenté de 10,4 millions d’habitants. Son taux de croissance annuel moyen est de 1,14% et le Vietnam maintient un taux de fécondité stable depuis plus d’une décennie. Le modèle de deux enfants par couple a été accepté par une très large majorité de la population.

Les caractéristiques de la population s’améliorent aussi nettement. En effet, l’espérance de vie moyenne est de 73,6 ans, un chiffre élevé par rapport aux autres pays ayant le même revenu moyen par habitant. Le taux de malnutrition et de mortalité chez les mères et les nouveau-nés a fortement diminué. Et les Vietnamiens sont de plus grande taille et en meilleure santé physique qu’ils ne l’étaient il y a une décennie.

-----------  3  ------------
Le Vietnam est le 3e pays
le plus peuplé d’Asie du Sud-Est,
après l’Indonésie et les Philippines,
et le 15e du monde.

---------------------------------------------

Cependant, la mission démographique rencontre encore des difficultés et doit relever certains défis. Par exemple, le taux de fécondité varie de manière assez importante selon les régions et certaines localités enregistrent une grosse baisse de fécondité. Le déséquilibre du sex-ratio à la naissance est en progression, et atteint déjà un niveau alarmant. Le pays ne profite pas encore pleinement de tous les avantages de sa structure démographique. La population vieillit à un rythme rapide mais le pays n’a pas encore déployé les mesures d’adaptation nécessaires... Tant de difficultés qui demandent d’être surmontées.

Dans ce but, la Résolution N°21, promulguée le 25 octobre 2017 lors du 6e plénum du Comité central du Parti communiste du Vietnam (XIIe mandat) sur les politiques démographiques dans la nouvelle conjoncture, insiste sur l’importance de la mise en œuvre de manière intégrale et synchrone des mesures concernant la taille, la structure, la distribution et la qualité démographique, et de mettre ces questions en relation avec le développement socio-économique.

Le 22 novembre 2019, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc signe la décision N°1679  approuvant la Stratégie démographique du Vietnam à l’horizon 2030. Ce document d’une grande importance marque un changement d’orientation démographique du pays et traite de l’ensemble des points essentiels, du planning familial au développement de la population. Elle précise le plan de développement démographique pour mettre en œuvre les objectifs, tâches et solutions de la Résolution N°21.

Huit objectifs

La santé des nouveau-nés est l’un des premiers critères pour évaluer la qualité de vie d’une population. Photo : VNA/CVN

La stratégie démographique du Vietnam à l’horizon 2030 définit huit objectifs pour un développement durable du pays.

Elle prévoit d’abord de maintenir un taux de fécondité stable (chaque femme en âge de procréer a en moyenne un ou deux enfants) ainsi que de protéger et agrandir la population des groupes ethniques comptant moins de 10.000 personnes.

Elle envisage ensuite de rééquilibrer le sex-ratio à la naissance et de maintenir une structure d’âge équilibrée. Plus précisément, le pourcentage d’enfants de moins de 15 ans devrait atteindre 22% ; les personnes âgées de plus de 65 ans, 11%.

Le gouvernement vise une population de 104 millions d’habitants d’ici 2030, avec une espérance de vie moyenne de 75 ans et une bonne santé jusqu’au moins 68 ans. Il aspire à ce que les hommes atteignent une taille moyenne de 1,685 m et les femmes, de 1.575 m (contre, en 2016, 164,4 cm et 153,4 cm). Il projette également de figurer parmi les quatre pays d’Asie du Sud-Est ayant le plus haut indice de développement humain (IDH).

La stratégie démographique envisage également de promouvoir une répartition rationnelle de la population sur le territoire et d’assurer la défense et la sécurité nationale ainsi que d’achever la construction et garantir le fonctionnement d’une banque de données nationales de recensement.

Elle vise enfin l’âge d’or démographique, propice au développement du pays en raison de l’abondance de main-d’œuvre, pour donner un élan vigoureux au développement national. Elle donne également la direction au pays pour s’adapter au vieillissement de sa population et ainsi renforcer les soins de santé aux personnes âgées.

"L’arsenal de politiques démographiques actuel ne se concentre pas uniquement sur la planification familiale et la santé des mères, des enfants et de chaque citoyen. Il est désormais beaucoup plus inclusif. Sa responsabilité n’est plus assumée par le ministère de la Santé seulement, elle est partagée par l’ensemble du système politique et les autorités concernées à tous les niveaux", remarque le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, en parlant de la nouvelle stratégie démographique du Vietnam.

Qualité de la population

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam souligne que la tâche la plus importante dans un avenir proche est de sensibiliser la population à cette stratégie et de mobilier toutes les ressources de la société pour tirer avantage des progrès démographiques du pays et d’augmenter le facteur qualité de la population.

Il appelle également à accorder une attention particulière à la formation et aux collaborations entre différentes autorités en matière de gestion de population pour en faire une force centrale non seulement dans la planification familiale mais aussi dans d’autres domaines qui y sont liés : la diffusion de connaissances concernant l’éducation des enfants, la protection des enfants et les soins aux personnes âgées.

Le gouvernement augmentera le budget et mobilisera d’autres sources de capitaux. Le marché de l’assurance sera facilité par de nombreux programmes de développement, adaptés aux groupes de population, garantissant que chacun bénéficie des services de protection et de sécurité sociale. Le gouvernement étudiera aussi la création d’un fonds de retraite à partir des contributions des citoyens, de manière à ce que les personnes âgées soient prises en charge.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.