23/01/2021 23:20
Dans son projet de rapport politique à soumettre au XIIIe Congrès national, le Parti communiste du Vietnam a opté pour un nouveau modèle de croissance qui devrait désormais être basé sur l'utilisation efficace des ressources et des progrès scientifico-technologiques, mais aussi sur l’innovation.
>>Sous la direction du Parti, le Vietnam réussit dans sa politique de Renouveau
>>Le XIIIe Congrès national du Parti : pour une structure du personnel raisonnable
>>Le succès du Vietnam est dû à la direction clairvoyante du Parti communiste

La transition numérique de l’économie nationale doit être accélérée d’ici 2025.
Photo : VNA/CVN

Ce choix témoigne de sa volonté d’insuffler un nouveau dynamisme économique au pays au cours des cinq prochaines années. Les sciences, les technologies et l’innovation au service de la croissance économique ? Cette approche avait déjà été évoquée dans la stratégie de développement économique de la période 2011-2020, d’après l’économiste Trân Du Lich.

Lors de son XIIe Congrès national, le Parti communiste du Vietnam avait confirmé le rôle important des sciences et des technologies, celui des technologies numériques en particulier, sur le plan économique.

En juin 2020, le gouvernement vietnamien a mis en place un programme de numérisation de l'économie pour la période 2020-2030. Selon ce programme, la transition numérique de l’économie nationale doit être accélérée d’ici à 2025. Mais comme l’a très justement rappelé Trân Du Lich, tout changement implique une prise de conscience préalable. "La gouvernance de l’État doit favoriser l’innovation. L’État doit mettre en place des politiques permettant de favoriser et d’accompagner la transformation numérique des entreprises", dit-il.  

Pour Nguyên Xuân Biêu, expert en finances, il faut avant tout créer un écosystème favorable à l’innovation, un écosystème transparent où les entreprises auraient un accès égal aux financements et où elles pourraient bénéficier des fruits de l’innovation en fonction de leurs besoins. "Dans cet écosystème idéal, toutes les composantes économiques sont traitées sur un pied d’égalité et chaque individu a la liberté de créer et de s’affirmer. Un environnement juridique transparent ne peut qu’être favorable au développement du pays", explique-t-il.

Dans son rapport politique, le Parti communiste vietnamien a, encore une fois, souligné l’importance du secteur privé pour l’économie nationale. D’après Huynh Van Minh, ancien président de l’Association des entreprises de Hô Chi Minh-ville, parce qu’il est un pivot de la croissance et de la création d’emplois, le secteur privé doit bénéficier d’un soutien plus fort de l’État. "L’État doit mieux accompagner les PME, les TPE et les jeunes pousses dans leur développement. Il faut offrir à chaque entrepreneur les outils dont il a besoin pour faire grandir son entreprise", estime-t-il.

Mais pour réussir cette innovation, le Vietnam doit se doter d’un contingent de cadres compétents, intègres et novateurs, selon Nguyên Huu Châu, membre du Conseil consultatif socioculturel du Front de la Patrie du Vietnam.

D’après le programme national de transition numérique pour 2025, d’ici cinq ans, l’économie numérique devrait représenter 20% du PIB national. Le Vietnam devrait alors être le 35e pays le plus innovant au monde.
VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Exploiter les potentiels de la culture folklorique pour développer le tourisme Les visites et divertissements associés à l'apprentissage et à la découverte de la culture folklorique d'un endroit attire de nombreux touristes domestiques et étrangers. De nombreuses provinces et villes du pays ont exploité les avantages uniques de la culture folklorique pour booster le développement de leur tourisme local.