08/05/2018 11:47
Le 7e plénum du Comité central du Parti communiste du Vietnam (XIIe exercice) a commencé le 7 mai à Hanoï pour discuter de trois projets importants, dont un projet sur la réforme salariale en faveur des cadres et fonctionnaires de l’État, des forces armées et des employés au sein des entreprises.
>>Première journée de travail du 7e plénum du Comité central du Parti (XIIe exercice)
>>Ouverture du 7e plénum du CC du Parti communiste du Vietnam
>>Élaborer la politique salariale en fonction de l’offre et de la demande du marché
>>Vuong Dinh Huê travaille avec la Cour populaire suprême sur la réforme salariale

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê. Photo: Duong Giang/VNA/CVN

À cette occasion, le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê, membre du Bureau politique, président du Comité central de direction des réformes salariale, de la sécurité sociale et du traitement des personnes méritantes, a écrit un article sur ce projet. Il a souligné l’importance de la politique salariale qui a des liens directs avec l’économie, le marché de l’emploi et la vie des salariés et qui contribue à l’édification d’un système politique simple mais performant et transparent, ainsi qu’à la lutte contre la corruption.

Selon le vice-Premier ministre, pour le secteur public, de 2018 à 2020, le salaire de base continuera d’augmenter selon les résolutions de l’Assemblée nationale. La hausse ne devra pas être inférieure à l’indice des prix à la consommation (IPC) et conforme à la croissance économique.

En 2021, un nouveau régime salarial sera appliqué aux cadres et fonctionnaires de l’État et aux forces armées du système politique dans son ensemble. Le salaire minimum des cadres et fonctionnaires de l’État sera égal au salaire minimum moyen du secteur des entreprises. En 2030, le salaire minimum des cadres et fonctionnaires de l’État devrait être égal ou supérieur au salaire minimum par régions le plus élevé du secteur des entreprises.

Assurer le niveau de vie minimum

L'application d'un nouveau régime salarial permettra aux salariés d'assurer leur niveau de vie. Photo: Chi Tuong/VNA/CVN

Pour le secteur des entreprises, des modifications seront appliquées entre 2018 et 2020 afin qu’en 2020, le SMIC assure le niveau de vie minimum des salariés et de leurs familles. Entre 2021 et 2025 et Vision pour 2030, l’État augmentera régulièrement les SMIC des régions sur la base des recommandations du Conseil national des salaires et n’interviendra pas directement dans les politiques salariales des entreprises à partir de 2021.

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a avancé diverses mesures pour appliquer des réformes salariales. Il a notamment insisté sur une application rigoureuse des solutions financières pour assurer les moyens, outre l'importance de la Résolution du 6e plénum du Comité central du Parti (XIIe exercice) sur l'édification d'un système politique simple mais performant.

Le Vietnam a réformé sa politique salariale à quatre reprises, en 1960, en 1985, en 1993 et en 2003. Dans le secteur public, les salaires ont progressivement augmenté. Depuis 2003, le SMIC a été augmenté à 11 reprises pour atteindre 1,3 million de dôngs/mois, contre 210.000 dôngs en 2003, soit une progression de 519%, bien supérieur à la hausse de 208,58% de l’IPC dans le même laps de temps.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.