08/08/2010 02:50
Les pagodes des régions montagneuses et insulaires sont les nouveaux éléments de la 4e édition de l'ouvrage de référence Les pagodes du Vietnam. L'occasion d'un pèlerinage immobile à travers 118 pagodes du pays, parmi les plus remarquables.
En écho au Millénaire de Thang Long-Hanoi, les Éditions Thê Gioi (Monde) viennent de sortir la 4e édition de Les pagodes du Vietnam. La première, bilingue (vietnamien-anglais), était sortie en 1993 chez les Éditions Khoa hoc xa hôi (Sciences sociales), et la deuxième, en anglais, à l'occasion de la fête bouddhique du Vesak de l'ONU, tenue en 2008 au Vietnam.

Les auteurs de Les pagodes du Vietnam sont Hà Van Tân, Nguyên Van Ku et Pham Ngoc Long. Cette nouvelle édition agrémentée, de 536 pages au format 22 cm x 26 cm, comprend des milliers de photographies noir et blanc et couleurs, des plans…
Le bouddhisme a été introduit au Vietnam au début de l'ère chrétienne. Depuis, il a essaimé partout dans le pays, à tel point que chaque village possède au moins une pagode. Les plus anciennes ont 2.000 ans. C'est aux 10e et 11e siècles, sous les dynasties des Dinh, Lê antérieurs et Ly, que les plus grandes et les plus belles sont nées.

L'ouvrage Les Pagodes du Vietnam permet de mieux comprendre non seulement cette religion, mais aussi les croyances, l'histoire et la culture des Vietnamiens. Depuis longtemps, les pagodes abritent nombre de fêtes communautaires où se mêlent ruraux et citadins. Et les activités des bonzes ne se limitent pas seulement à la prière, ils assument aussi souvent des fonctions de disciple d'Esculape (médecine traditionnelle) et d'enseignant, voire de Bon Samaritain en ouvrant les portes de leur établissement aux personnes nécessiteuses (orphelins, malades du sida...). Par l'intermédiaire de ce livre, les lecteurs pourront mieux comprendre les différences entre les pagodes des Kinh et celles des autres ethnies du pays. Par exemple, les pagodes des Muong sont en bambou, celles des Khmers sont dotées de toits cornus et imbriqués que l'on retrouve dans l'architecture bouddhique du Cambodge et de la Thaïlande, etc.

Au Vietnam, si le bouddhisme a connu des hauts et des bas, les pagodes n'ont cessé de jouer un rôle important dans la vie spirituelle de la population. Souvent rebâties ou améliorées au fil du temps, elles diffèrent les unes des autres du point de vue architectural. Beaucoup d'entre elles sont classées dans la liste des monuments historiques.

Les Pagodes du Vietnam comprend 3 parties. La première est consacrée aux recherches du professeur Hà Van Tân. Celle-ci trace un panorama de l'évolution des pagodes vietnamiennes à travers les différentes périodes de l'histoire, décrit la vie culturelle des ethnies, les caractéristiques des divers courants du bouddhisme...

La deuxième présente l'histoire de 118 pagodes du pays parmi les plus remarquables. On y découvre des pagodes des îles de Ly Son (province de Quang Nam, Centre), de Phu Quôc (Kiên Giang, Sud) et des hauts plateaux du Centre. Cette partie rassemble un millier de photos, de plans et présente toutes les caractéristiques de ces ouvrages. Elle a été réalisée par Nguyên Van Ku et Pham Ngoc Long, avec la participation déterminante du vénérable Thich Minh Hiên de la pagode Huong (Hanoi), des bonzes de l'Institut bouddhique Truc Lâm de Dà Lat (hauts plateaux du Centre).

Dans la troisième partie sont listées les 730 pagodes classées monuments historiques nationaux par le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme.
Liên Huong/CVN
(07/08/2010)
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Festival de couleurs dans la vallée des fleurs de Bac Hà La vallée des fleurs de Bac Hà située dans le hameau de San Bay, district de Bac Hà, province de Lào Cai (Nord-Ouest) est considérée comme une des destinations les plus attrayantes de la région.