16/07/2019 16:18
Entre les objets défectueux, les déchets du quotidien, ou encore les emballages plastiques, savez-vous combien de déchet nous produisons par jour? L’exposition "Réduisons!", depuis le 15 juillet jusqu’au 31 août à Hanoï, apporte un nouveau regard sur nos modes de production et de consommation à travers des installations sensorielles innovantes.

>>La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnent
>>Dire "non" aux articles plastiques à usage unique
 

L’exposition "Réduisons!", du 15 juillet au 31 août à L’Espace.


Chaque jour, le volume de déchet dans le pays, notamment à Hanoï, ne cesse de croître, avec des effets désastreux sur notre milieu de vie. L’exposition "Réduisons!" s’inscrit dans le cadre du projet "Qualité de ville - Qualité de vie" (QV2).  Ce dernier est réalisé par PRX-Vietnam, bureau de coopération entre le Comité populaire de Hanoï et la région Île-de-France, avec le soutien de l’Agence française de développement (AFD). À savoir que le projet QV2 a plusieurs volets, dont la qualité de l’air, les déchets, la gestion des espaces verts, l’intégration de la question de l’environnement dans la planification urbaine.

L’exposition met en avant un axe majeur et pourtant peu abordé au Vietnam: la réduction des déchets à la source. Elle a pour ambition de communiquer sur la nécessité de réduire et de valoriser l’action de chacun: autorités publiques, entreprises et citoyens. Parmi le volume considérable de déchets que doit traiter la ville de Hanoï au quotidien, figurent de nombreux déchets pouvant être réduits, à condition que chacun puisse être informé de la nécessité de le faire.

Trois messages importants
 

De nombreux visiteurs, notamment les jeunes, intéressent l’exposition "Réduisons!".


Dans l’exposition, "La vague déferlante" est l’une des ces installations. Elle nous plonge dans l’univers des déchets et de ses secrets inavoués. Trois messages nous sont adressés: réduire les déchets pour un bon environnement, pour une bonne santé et pour une bonne économie. En effet, les emballages, les produits à usage unique ou les gadgets que nous consommons en masse contribuent à l’épuisement de ressources naturelles. De plus, la réduction des déchets permet de limiter le recours à des méthodes de traitement polluantes et cancérigènes. Celle des déchets plastiques limite la prolifération dans la nature et donc par conséquent dans les aliments, des particules de micro-plastique. 
  
L’exposition met en scène les dangers de notre mode de consommation actuel, avec l’utilisation à grande échelle des déchets du quotidien comme les sacs en plastique non-biodégradables, utilisés dans tous les commerces, ou encore les verres en plastique à usage unique pour les boissons à emporter. Dans l’exposition, les visiteurs trouvent des astuces et alternatives pratiques pour mener une vie plus saine. Des espaces interactifs pour les enfants y permettent également de sensibiliser les plus jeunes de manière ludique et amusante.

"Vous voyez là ce que fabrique une famille de quatre personnes pendant six mois. Donc vous imaginez la quantité des déchets à Hanoï", a fait savoir Marie-Lan Nguyen Leroy, responsable de projet QV2 quand elle aborde l’installation "La vague déferlante" dans l’exposition. 

"Nous avons pensé l’exposition pendant trois ans, nous avons publié ensuite un ouvrage +Les enjeux de gestion des déchets à Hanoï+. Enfin, nous avons travaillé pendant six mois pour le côté esthétique de l’exposition et le contenu scientifique. Il faut compter des volontaires, bénévoles qui nous aident à monter l’exposition. Ils ont travaillé d’arrache-pied pendant deux semaines pour ce résultat", a-t-elle dit.

"Réduisons!" a lieu depuis le 15 juillet jusqu’au 31 août dans l’Institut français de Hanoï (L’Espace). À partir de septembre, elle aura lieu dans d’autres lieux à Hanoï, dont dans l’Université d’architecture de Hanoï.
 

Texte et photos: Quê Anh/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Ninh Binh accueillera l’Année nationale du tourisme 2020 "Hoa Lu - ancienne capitale du millénaire" sera le thème de l’Année nationale du tourisme 2020 qui sera organisée dans la province de Ninh Binh, au Nord. L’information a été rendue publique lors de la première réunion du Comité national de pilotage de l’Année nationale du tourisme 2020 - Ninh Binh, tenu à Hanoï mercredi 21 août.