21/07/2021 22:49
La priorité absolue consiste désormais à réduire les infections et les décès dus au COVID-19, a déclaré mercredi 21 juillet le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, lors d’une réunion virtuelle.
>>Le pays met en place cinq unités de soins intensifs du COVID-19
>>Un premier lot de vaccins russes Spoutnik V produit au Vietnam
>>COVID-19 : Hô Chi Minh-Ville déployera la 5e phase de sa campagne de vaccination

À l'intérieur d'un hôpital de campagne à Thu Duc, à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Xuân Khu/VNA/CVN

Présidant la réunion avec les forces du ministère de la Santé venues en aide à Hô Chi Minh-Ville, Binh Duong, Tiên Giang, Dông Thap, Dông Nai et Long An, le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, a mis en garde contre la fragilité de la situation épidémique dans ces localités du Sud.

L’épidémie pourrait évoluer de manière plus compliquée à Hô Chi Minh-Ville et dans d’autres localités méridionales au cours des prochains jours, avec une hausse des cas, notamment des cas critiques.

Pour alléger la surcharge hospitalière, les participants ont convenu de classifier les cas de COVID-19, y compris les cas suspects, les patients et les cas graves.

Les personnes dans un état critique seront traitées dans des établissements médicaux avec des unités de soins intensifs ou à l’Hôpital de soins intensifs du COVID-19 de la ville. D’autres seront admises dans des hôpitaux temporaires ou des établissements médicaux de district.

Le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, a déclaré que la classification aiderait à améliorer l’efficacité du traitement du COVID-19.

Le même jour, il a envoyé un document aux présidents des provinces et villes sous l’autorité centrale, demandant leur coordination pour établir des installations qui admettront les malades du COVID-19 présentant des symptômes légers ou inexistants.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Une reprise progressive des flux touristiques en vue Malgré un contexte mondial toujours en proie à la pandémie de COVID-19, la reprise du tourisme est aujourd’hui mise à l’agenda des États. Le Vietnam et les pays de l’ASEAN ont discuté ensemble d’une stratégie conjointe de réouverture.