19/04/2019 22:20
Un colloque sur le projet de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans la partie septentrionale du Centre du Vietnam pour la période 2018-2025 a eu lieu vendredi 19 avril dans la ville de Dông Hà, province de Quang Tri.

>>"Villages intelligents face au climat", un modèle s'adapte au changement climatique
>>COP24: le Vietnam œuvre à l’application de l’Accord de Paris
 

Panorama du colloque sur le projet de réduction des émissions de gaz tenu le 19 avril dans la ville de Dông Hà, province de Quang Tri. Photo: VNA/CVN

Un colloque sur le projet de réduction des émissions de gaz a été organisé par le Comité "Soutien à la préparation de la mise en œuvre du programme REDD+ au Vietnam pour la 2e période" et le ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Le projet de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans la partie septentrionale du Centre du Vietnam pour la période 2018-2025 vise à renforcer les conditions nécessaires pour réduire les émissions, favorisant ainsi la gestion durable des forêts, ainsi que la promotion d'une agriculture intelligente pour s'adapter au changement climatique et à des moyens de subsistance durables pour les personnes dépendant de la forêt.

Le REDD+,  programme d'action pour la Réduction des émissions de gaz à effet de serre résultant de la déforestation et de la dégradation des forêts (REDD), a été mis en œuvre dans six provinces centrales vietnamiennes de Thanh Hoa, Nghê An, Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên-Huê.

Le Vietnam figure parmi les 14 pays retenus pour expérimenter le REDD+, de même qu'il est le premier à appliquer des mesures de réduction de la déforestation et de la dégradation des forêts.

Financé par le gouvernement norvégien et mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour l'alimentation, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), le REDD+ contribue à la lutte contre le changement climatique, à la conservation de la biodiversité, ainsi qu'à éviter la dégradation des sols et leur désertification.

Le projet comporte de nombreuses activités sur une longue période dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’augmenter l’absorption d’environ 32,09 millions de tonnes de CO2 converti; Le Fonds de partenariat pour le carbone forestier (FCPF) de la Banque mondiale (BM) s'est engagé à financer les efforts de réduction des émissions après avoir évalué la mise en œuvre de la conversion de 10,3 millions de tonnes de CO2, soit l’équivalence à 51,5 millions de dollars.

En juin 2019, le Vietnam et la BM devraient signer un contrat de  paiement pour la mise en œuvre  du projet de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans la partie septentrionale du Centre du Vietnam pour la période 2018-2025.

Le déploiement de ce contrat sera une activité importante contribuant à la réalisation du programme REDD+, le programme-cible de développement de la foresterie durable, tout en démontrant les responsabilités et les efforts déployés par le Vietnam pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.