25/12/2020 16:44
Durant 30 ans, le Vietnam représente un modèle à succès dans le monde en matière de réduction de la pauvreté, a déclaré Tô Duc, responsable au ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, dans une conférence de presse jeudi 24 décembre à Hanoï.
>>Promotion du développement socio-économique dans les régions d’ethnies minoritaires
>>Les minorités ethniques au centre d’un programme national

Tô Duc (debout), chef du Bureau national de la lutte contre la pauvreté, lors d’une conférence de presse le 24 décembre à Hanoï.

Le Parti et l’État considèrent toujours la lutte contre la pauvreté comme leur priorité sociale principale et traduisent toujours celle-ci par des politiques et des orientations pour venir en aide aux personnes pauvres, a affirmé Tô Duc, chef du bureau national de la lutte contre la pauvreté.

Depuis 2016, le Vietnam a adopté une approche multidimensionnelle de ses mesures de lutte contre la pauvreté, avec l’objectif d’augmenter le revenu des pauvres et de garantir leur accès aux services de santé, d’éducation, d’eau et d’information.

De très nombreux programmes de soutien (prêts à taux préférentiels, soins médicaux, assistance à l’éducation, allocations aux logements, accès à l’eau potable) ont été mises en place en faveur des familles pauvres dans tout le pays.

De 2016 à 2020, malgré les catastrophes naturelles et l’épidémie du COVID-19, l’Assemblée nationale et le gouvernent a doublé son budget pour s’attaquer à la misère et la réduire drastiquement par rapport au mandat précédent.

Actuellement, 21% du budget de l'État est alloué à la sécurité sociale, soit le niveau le plus élevé de l’ASEAN. En période de pandémie de COVID-19, le Vietnam a fourni des aides financières directes aux 13 millions de personnes impactées.

Grâce à un ensemble des politiques de soutien, le taux de pauvreté à l’échelle nationale est passé de 9,88% fin 2015 à 3,75% fin 2019 et à moins de 3% en 2020. Il s’agit d’une réduction rapide de la pauvreté multidimensionnelle par rapport au monde.

Jusqu'à présent, 100% des communes possèdent une voie de circulation menant au centre de la localité, 99% des centres communaux et 80% des hameaux ont l’accès à l'électricité. 100% des minorités ethniques et des pauvres bénéficient une assurance maladie gratuite.

À la fin de cette année, plus de 32 districts, plus de 650 communes et plus de 1.200 hameaux sont sortis d’une situation extrême difficile. Certains districts sont devenus des zones rurales modernes comme Tân Son (province de Phu Tho), Ba Bê (Bac Kan) ou encore Nhu Xuân (Thanh Hoa)…

De nombreuses infrastructures de transport ont été construites afin de promouvoir le commerce interprovincial. De nombreuses entreprises et usines ont ouvert dans les zones rurales pour créer les emplois aux habitants locaux.

Des millions d’enfants des foyers pauvres ont bénéficié des réductions des frais de scolarité, de prêts à taux préférentiels et de bourses d’étude.

Le Font de la Patrie du Vietnam et ses membres ont organisé les collectes de fonds en faveur des pauvres et les activités de la sécurité sociale avec une somme de près de 20 milliards de dôngs et 170.000 maisons pour les foyers pauvres.

Un long processus

Vàng Thi Câu, chef du groupe de production de la coopérative de services généraux en agroforesterie dans la commune de Sa Phin, province de Hà Giang, présente un article de brocart.

Le Vietnam est parmi les pays les plus touchés par le changement climatique et les catastrophes naturelles, c’est pourquoi l’éradication durable de la misère au Vietnam est un long processus.

Les modèles de réduction de la pauvreté et de bien-être social pouvant résister aux maladies et aux changements climatiques devraient être développés. En outre, les ressources tant nationales qu’étrangères devraient être mobilisées pour fournir un soutien supplémentaire aux personnes pauvres.

Pour les localités éloignées et difficiles, les investissements dans les infrastructures, l’éducation et la formation professionnelle, sont renforcés pour réduire durablement la pauvreté.

La lutte contre la pauvreté est un problème socio-économique global. Au début de 2020, à cause des impacts du COVID-19, les organisations internationales ont averti que "les progrès dans la mise en œuvre des objectifs du millénaire pour le développement sont interrompus, et l’éradication de la misère a reculé d'une décennie". Selon Oxfam, un demi-milliard de personnes pourraient basculer dans la pauvreté à cause du coronavirus.

Grâce ses efforts inlassables dans la réduction de la pauvreté, le Vietnam est parmi les 6 premiers pays à atteindre l’Objectif du Millénaire pour le Développement de l’ONU relatif à la réduction de la pauvreté. Dans l’avenir, il espère consolider ses acquis dans ce domaine en vue d’assurer à toute la population une vie plus confortable.

Texte et photos : Nguyên Tùng/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Hô Chi Minh-Ville redémarre ses circuits fluviaux Les trajets fluviaux sur la rivière Saigon ont repris depuis quelques jours, permettant aux citadins de s’aérer l’esprit à la réserve de Cân Gio. Plusieurs autres itinéraires s’ouvriront dans les prochaines semaines.