30/04/2020 19:26
C’est le temps des informaticiens qui sont très demandés par les employeurs nationaux tout comme par les entreprises étrangères, notamment japonaises.
>>En pleine crise du coronavirus, certains secteurs recrutent
>>Adapter la formation aux besoins des entreprises

Samsung a besoin de recruter environ 4.000 travailleurs supplémentaires dans le domaine de la technologie.
Photo : VNA/CVN

Samsung vient d’investir 300 millions d’USD dans la recherche et le développement à Hanoï, nécessitant environ 4.000 travailleurs supplémentaires dans le domaine de la technologie. LG embauche continuellement 1.500 ingénieurs et techniciens pour travailler au complexe Display LG Vietnam. Hindustan Computers Limited (HCL), l'une des trois plus grandes sociétés technologiques de l’Inde, a quant à elle développé son antenne à Hô Chi Minh-Ville et a besoin de 10.000 ingénieurs supplémentaires d’ici 5 ans.

Axon Enterprise, société américaine développant des technologies pour les forces de l’ordre et les civils, s'est également concentrée sur les installations de développement technologique à Ho Chi Minh-Ville. Dans les temps à venir, selon les experts, le Vietnam serait un maillon de la  chaîne d'approvisionnement d'Apple. Les plus grandes sociétés informatiques du monde comme IBM, Microsoft, Intel et Toshiba recrutent également du personnel en continu.

Nguyên Huu Binh, PDG de TopDev, plate-forme de recrutement dans le secteur informatique au Vietnam, a déclaré : "Il y a une tendance à un fort investissement dans l'informatique au Vietnam. Des entreprises technologiques de premier plan en Inde, en République de Corée, au Japon et aux États-Unis travaillent avec nous pour mettre en œuvre de très grands projets informatiques. Nous reconnaissons leur besoin de recruter de jeunes experts vietnamiens".

Au début de cette année, une série de sociétés technologiques vietnamiennes telles que Nexttech Group, Bkav, TDT, IBG, beGroup, CMC Global ont également fait savoir qu’elles prévoyaient de recruter davantage d'employés.

Le marché de l’emploi
plus actif au 2e trimestre


Il y a une tendance à un fort investissement dans l'informatique au Vietnam. 
Photo : VNA/CVN

Le groupe technologique CMC, d'ici 2023, vise à augmenter son effectif à 5.000 informaticiens de haute qualité, soit environ 10 fois plus qu'aujourd'hui. Avec l'expansion de ses activités dans les deux années à venir, dont l’ouverture de trois succursales au Japon, Hô Chi Minh Ville et Dà Nang, le groupe devra optimiser la formation professionnelle et l'usage des ressources humaines à travers le Vietnam.

Chez beGroup, en 2019, avec la promotion du développement et de l'amélioration des applications vietnamiennes de réservation de taxi et motos, la société a également eu besoin de plus de programmeurs technologiques afin de réduire les coûts d'exploitation. "Cependant, le nombre de personnes recrutées n'a pas répondu à la demande de développement de la société", a déclaré Nguyên Thiên Minh, directeur technologique de beGroup.

Un rapport sur les besoins de recrutement de personnel de niveaux moyen et supérieur au Vietnam au premier trimestre 2020, qui vient d'être publié par Navigos Group (fournisseur des services de recrutement), montre que l'informatique a augmenté la demande de recrutement de 7% en glissement annuel. Selon les estimations, au deuxième trimestre, le marché du travail sera plus actif. La demande de recrutement des entreprises japonaises restera stable dans l’informatique et les industries manufacturières.

Mme Nguyên Phuong Mai, PDG de Navigos Search, a conseillé aux entreprises de promouvoir les activités de recrutement pendant cette période, en raison de l'abondance de main-d'œuvre et de candidats. En effet, ils auront davantage de temps pour s’intégrer dans l’entreprise et préparer des plans de développement après la fin de l'épidémie. Si les entreprises choisissent de reporter leurs activités d'embauche, elles risquent de faire face à la concurrence une fois que la demande explosera à nouveau.

Les employeurs vietnamiens ne sont pas les seuls, plusieurs entreprises japonaises sont également friandes des ingénieurs informatiques vietnamiens. Ces derniers jours, sont apparues de nombreuses annonces de recrutement d’informaticiens et programmeurs pour le Japon, dès la fin de la pandémie.

L’envergure du marché informatique du pays du Soleil Levant s’élève à 460 milliards d’USD dont 130 milliards reviennent aux logiciels. Selon les estimations, les projets relatifs aux nouvelles technologies de la révolution industrielle 4.0 devraient augmenter de 31,5%, alors que les ressources humaines sont en grande pénurie. Une enquête trimestrielle de l’Association japonaise des services des technologies informatiques (JISA) montre que le pays manque de près de 800.000 ingénieurs informatiques. Plus de 80% des entreprises japonaises sont disposées à embaucher des informaticiens étrangers.

Hoàng Hoa/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Quang Tri souhaite relancer le tourisme après la distanciation sociale Le tourisme maritime et insulaire de la province de Quang Tri commence doucement à se remettre sur pied à la suite de la longue période de distanciation sociale causée par la pandémie de COVID-19. Plusieurs sites touristiques rouvrent leurs portes afin d’accueillir les visiteurs.